UMP 44

ACCUEIL > Xavier Fournier regrette l’abstention du Parti socialiste sur le Mécanisme Européen de Stabilité (MES)

Actualités

Xavier Fournier regrette l’abstention du Parti socialiste sur le Mécanisme Européen de Stabilité (MES)

L’Assemblée Nationale a adopté hier soir en séance le Mécanisme Européen de Stabilité, et ce grâce aux seules voix de la Majorité présidentielle. Les socialistes, emmenés par leur président de groupe, Jean-Marc Ayrault, ont préféré s’abstenir.

Le Mécanisme Européen de Stabilité a pour objectif d’aider les pays européens si leur stabilité financière est fragilisée. Il s’agit donc d’un élément de solidarité indispensable au vu de la crise actuelle que traverse l’Europe.

Sur un sujet aussi important qui dépasse les clivages habituels, nous aurions pu espérer une autre attitude de l’opposition parlementaire qui n’a eu de cesse de faire de la solidarité une valeur fondatrice de sa pensée. Embourbé dans le clivage archaïque « droite / gauche » et en parfaite incohérence avec ses prétendues valeurs, le PS préfère s’abstenir que de s’exprimer sur le MES pour des raisons obscures, au dépens de la solidarité européenne.

Ce vote traduit également l’isolement du PS au sein de l’UE et témoigne de la méconnaissance de François Hollande et de son équipe concernant les questions européennes. Il s’agit pourtant d’un sujet primordial lorsqu’on a l’ambition de diriger la France.

L’écologiste Daniel Cohn-Bendit qualifiait avant hier la gauche Française "d’hypocrite". On peut également ajouter que la gauche Française est de loin la plus archaïque et la plus déconnectée des réalités des gauches européennes.

Xavier FOURNIER Secrétaire National en charge de la mobilité des jeunes en Europe