UMP 44

ACCUEIL > UN PRÉSIDENT PROCHE DES FRANÇAIS ET AU-DESSUS DES POLÉMIQUES

Actualités

L’édito de Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, du vendredi 11 février 2011

UN PRÉSIDENT PROCHE DES FRANÇAIS ET AU-DESSUS DES POLÉMIQUES

Face au spectacle lamentable donné actuellement par l’opposition, qui se livre à un concours d’hypocrisie et de surenchère dans l’attaque personnelle et le procès d’intention, il était salutaire que le Président de la République redonne ses lettres de noblesse au débat politique.

C’est chose faite grâce à l’échange de grande qualité que Nicolas Sarkozy a eu avec nos concitoyens lors de l’émission « Parole de Français ». Avec un vrai sens du dialogue, sans jamais cacher la vérité ni esquiver ses responsabilités, le Président de la République a su se mettre à l’écoute des Français et répondre à leurs attentes. Il a pris de la hauteur, en remettant en perspective l’action de réforme que la majorité mène depuis 2007, malgré une crise économique internationale d’une violence sans précédent, et s’est montré au plus proche des préoccupations des Français, apportant des réponses concrètes aux difficultés que chacun d’entre eux pouvaient rencontrer dans leurs vies.

Nicolas Sarkozy a placé la mission protectrice de la République au rang de première de ses priorités. En matière de sécurité et de justice, il a promis d’adapter avant l’été la réponse pénale aux évolutions de la délinquance des mineurs et d’introduire des jurés populaires dans les tribunaux correctionnels afin de mieux répondre aux dérives de l’hyperviolence.

En matière d’accompagnement des Français les plus fragilisés par les accidents de la vie, le Président de la République s’est engagé à prendre en charge nos aînés en situations de dépendance ou de perte d’autonomie. Nicolas Sarkozy a aussi annoncé un effort massif de la majorité en faveur de l’emploi : un demi-milliard d’euros supplémentaire sera mobilisé pour lutter contre le chômage de longue durée, favoriser l’apprentissage et développer les contrats aidés en faveur des jeunes des quartiers.

En matière d’accès aux soins dans les zones médicalement délaissées, Nicolas Sarkozy a détaillé comment, en pariant sur l’incitation plutôt que sur la coercition chère aux socialistes, la médecine libérale et les zones rurales pouvaient regagner en attractivité.

Nicolas Sarkozy a enfin réaffirmé l’attachement inébranlable de la France aux fondamentaux de son pacte républicain, qui forment le socle inaliénable de notre cohésion nationale : la liberté, la sécurité, le travail, la laïcité, l’égalité homme-femme, l’équilibre entre droits et devoirs.

L’UMP soutient totalement cette feuille de route lucide, ferme et courageuse, qui est la seule à même de dynamiser notre pays et de donner confiance à chaque Français. C’est en assumant sans complexes nos valeurs, en portant le débat et en ouvrant des perspectives d’avenir pour notre pays que, tous unis derrière Nicolas Sarkozy, nous mènerons la majorité à la victoire en 2012.