UMP 44

ACCUEIL > Suspension de l’aide personnalisée dans des écoles

Actualités

Suspension de l’aide personnalisée dans des écoles

Sophie Jozan et les élus du groupe Ensemble pour Nantes dénoncent l’attitude anti républicaine des professeurs des écoles qui refusent d’assurer l’aide personnalisée dans les écoles pour protester contre la réforme des Réseaux d’Aides Spécialisées pour les Enfants en Difficulté (RASED).

Cette attitude pèse sur des enfants qui sont d’ores et déjà en difficulté. Le Groupe Ensemble pour Nantes entend que les réformes ouvrent le débat mais il dénonce la prise en otage des enfants en difficulté.

Les élus adhèrent à la mise en place des crédits d’heures de soutien aux enfants en difficulté, afin d’instaurer un système de prévention de l’échec scolaire.

En ce qui concerne les enseignants des RASED, les élus du groupe Ensemble pour Nantes rappellent leur position exprimée dans un courrier transmis en décembre dernier à Xavier Darcos, Ministre de l’Éducation Nationale :

Leur repositionnement sur des établissements en difficulté (ZEP), dont le nombre a été récemment réduit par Xavier Darcos, apparait tout à fait utile, mais une prise en charge adaptée et spécialisée des enfants en très grande difficulté reste nécessaire.

Il n’est ainsi pas question d’oublier les élèves en difficulté ni de laisser les enseignants seuls face à leurs interrogations. D’autres voies sont à explorer pour une prise en charge adaptée et spécialisée des enfants en grande difficulté, devoir de l’école républicaine.

Quoi qu’il en soit les enfants ne doivent pas être les victimes des mouvements enseignants.

Le groupe Ensemble pour Nantes appelle tous les professeurs engagés dans cette action de désobéissance à penser à l’avenir de leurs élèves et à cesser immédiatement de pénaliser les enfants.

N’hésitez pas à retrouver le Groupe "Ensemble pour Nantes" sur leur blog : http://ensemblepournantes.over-blog.fr/