UMP 44

ACCUEIL > Suppression de la taxe professionnelle : en manque d’arguments, le président du Conseil général manipule les chiffres

Actualités

Suppression de la taxe professionnelle : en manque d’arguments, le président du Conseil général manipule les chiffres

André TRILLARD, Président, et les membres du Groupe Démocratie 44, groupe rassemblant les élus de la droite et du centre au Conseil Général de Loire Atlantique, dénoncent à nouveau le comportement du Président du Conseil général.

Début janvier, le Ministère de l’économie a publié les chiffres précis, connus à cette date, des ressources, avant et après réforme, que les différents niveaux de collectivités toucheront dans le cadre de la suppression de la Taxe Professionnelle.

André TRILLARD constate que le Président du Conseil Général de Loire Atlantique part à nouveau en guerre contre l’État après avoir annoncé en octobre la somme que lui devait l’État, selon lui. En décembre, il a voulu créer une mission d’information sur les dettes de l’État au Conseil Général ce qui ne relève pas de sa fonction et aujourd’hui il annonce que le Ministre a sorti les mauvaises bases. De plus, il est précisé sur le document contesté par Monsieur Mareschal que cette étude est provisoire et que l’Etat respectera ses engagements comme il l’a annoncé.

Les élus du Groupe Démocratie 44 rappellent que ces sujets-là ne peuvent être traités par simple communiqué de presse mais par des tableaux présentables, crédibles et sur lesquels chacun peut réagir.

À ce jour, le Président du Conseil Général annonce des chiffres sans aucune explication alors que la réforme vise principalement à redonner de la compétitivité aux entreprises et à limiter les frais de fonctionnement de structures administratives dont les compétences sont trop enchevêtrées.

Monsieur Mareschal, en bon petit soldat du PS, continue la propagande des présidents des conseils généraux de gauche, initiée dans une réunion du 4 octobre dernier et destinée à créer le trouble chez les élus locaux et dans la population.

Le Groupe Démocratie 44 encourage le Président du Conseil Général de Loire Atlantique à rester dans des positions raisonnables et à faire œuvre d’esprit républicain dans le cadre de ses fonctions.