UMP 44

ACCUEIL > Soirée de la 10ème circonscription

Actualités

Soirée de la 10ème circonscription

Vendredi 9 décembre, s’est tenue la traditionnelle soirée de la 10ème circonscription. Sur les terres de Laurent Dejoie, c’est devant plus de 700 personnes que ce sont retrouvé sur scène, Antoine Lemerle, François Pinte, Philippe Boënnec, André Trillard et avec une saveur particulière, Serge Poignant qui a décidé de ne pas se représenter lors des prochaines législatives, chaleureusement applaudi pour sa dernière soirée.

Comme chaque année, un intervenant national a fait l’amitié à Serge Poignant de répondre à son invitation. Cette édition a été marquée par la venue de Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire mais aussi l’un des artisans majeurs de la future campagne de Nicolas Sarkozy puisque délégué général au programme présidentiel de l’UMP.

Son intervention aura été l’occasion de traiter des grands sujets qui feront la campagne comme le nucléaire, l’agriculture, l’entreprenariat ou la politique sociale de la France. Il a ainsi rappelé que "L’agriculture française est le seul secteur qui ait progressé pendant la crise avec +20% d’exportations" malgré les réglementations européennes qui pénalisent très nettement les agriculteurs français qui se voient dans l’obligation de respecter des normes très strictes et couteuses alors que le marché est ouvert à des produits venant de pays ne faisant aucun effort pour assurer les mêmes normes.

Concernant le nucléaire, il martelé que "nous avons besoin de maintenir une industrie nucléaire forte et de garder un coût de l’électricité faible" dans un souci d’indépendance énergétique et de pouvoir d’achat. Ce fût également l’occasion de demander à François Hollande de clarifier son soutien aux Verts sur l’abandon du nucléaire en exigeant la vérité aux Français.

L’UMP étant le parti des droits et des devoirs, il a insisté sur la nécessité d’équité entre ces deux valeurs "Une société ne peut pas avancer si les droits et les devoirs ne sont pas équitablement répartis". Un discours clair autant sur l’immigration "Celui qui vient sans respecter la république et ses règles, celui la ne sera pas le bienvenu et sera refoulé de notre territoire", que sur la Justice "Tout délit mérite sanction. Si vous avez mérité 4ans de prisons vous ferez 4ans de prison !" ou la laïcité "Nous n’accepterons jamais qu’il y ait des horaires spécifiques pour les hommes ou les femmes dans les piscines."

Après ce discours très applaudi, ce sont plus de 600 convives qui ont participé au dîner suivi d’une soirée dansante salle Sèvre et Maine.