UMP 44

ACCUEIL > Session budgétaire du Conseil Départemental

Actualités

Session budgétaire du Conseil Départemental

INTERVENTION DE RODOLPHE AMAILLAND-12 OCTOBRE 2015

PROJET STRATÉGIQUE 2015-2021

DM 3 - 2015

Monsieur le Président, Chers collègues,

C’est un document de 36 pages que vous soumettez ce matin à notre Assemblée.

Le fait que ce document ait été réalisé par une Agence de Publicité explique sans doute qu’il ressemble beaucoup à un Catalogue commercial. Un Catalogue de mesures pour certaines nouvelles, qui a une particularité : c’est un catalogue sans prix.

En effet, à aucun moment, nous ne trouvons trace de chiffres, d’explications, de démonstrations de la manière dont vous financerez ces mesures.

Pourtant, nous aurons l’occasion d’y revenir demain, la situation des finances départementales n’est pas de nature à vous offrir les moyens de vos ambitions. La feuille de route n’empêche pas de savoir quels moyens de locomotion nous utilisons pour l’atteindre.

Ce catalogue de mesures est fidèle à votre catalogue de promesses. On y trouve des mesures déjà votées, des mesures déjà appliquées, c’est notamment le cas dans le cadre de nos compétences obligatoires. On y trouve également quelques mesures nouvelles principalement d’ailleurs dans le domaine de la citoyenneté.

Nous ne comptons plus le nombre de Schémas, Plans, États Généraux, Conseils, Comités, Observatoires, Laboratoires que vous envisagez de créer. Tous ces organismes qui, en attendant leur création, empêchent l’action.

Or, ce dont la Loire Atlantique a besoin, c’est d’ambition et d’action. D’actions et de réformes pour pouvoir remplir son rôle, assumer ses responsabilités, traduire dans les actes ses compétences, améliorer le quotidien de nos concitoyens.

Vous le savez, nous avons porté un projet ambitieux, clair et financé. Ce projet a reçu le soutien des habitants de Loire Atlantique. Je ne reviendrai pas dans le détail ce matin sur notre programme qui visait à nous recentrer sur nos compétences : l’aide aux plus vulnérables, l’aménagement du territoire, l’éducation, à maintenir un haut niveau d’investissement. Pour ce faire nous expliquions comment et où nous réalisions des économies pour pallier la hausse de nos dépenses obligatoires et la baisse de nos recettes et notamment des dotations de l’État.

Il est évident ce matin encore, que pour vous la question budgétaire et financière n’est pas un sujet. A l’image du Gouvernement, vous faites comme si de rien n’était.

Les 30 élus du Groupe, en élus de terrain et en acteurs constructifs au service de l’intérêt général, auront l’occasion d’émettre des propositions concrètes tout au long de cette session et des sessions à venir.

Nos désaccords étant connus, il ne me semble pas utile d’allonger le débat sur ce point. Nous préférons entrer dans le vif du sujet.

N’ayant pas été associé à son élaboration, le Groupe Démocratie 44 votera naturellement Contre ce projet stratégique, qui n’est que la traduction de vos engagements de campagne.

Je vous remercie.