UMP 44

ACCUEIL > Session budgétaire au conseil général le 16 décembre

Actualités

Session budgétaire au conseil général le 16 décembre

INTERVENTION DE GATIEN MEUNIER SUR LA POLITIQUE DÉPARTEMENTALE EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE L’INNOVATION

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Dans le contexte économique actuel, les politiques en faveur du développement économique sont vitales pour notre tissu d’entreprises locales et pour l’emploi, nous en sommes d’accord. Mais permettez-nous de ne pas être d’accord avec la méthode.

Le Gouvernement présente une loi sur la relance de la croissance et de l’économie, la loi Macron qui s’apparente à une loi fourre-tout qui mélange tout et ne produira malheureusement que peu d’effets, pour autant qu’elle soit votée par la majorité. Ce qui n’est pas assuré !

De votre coté, vous faites le choix de diminuer de 25% les investissements du Département sans toucher aux dépenses de fonctionnement. C’est la lecture que l’on fait !

Comme hier sur les mobilités, nous notons un fossé immense entre votre discours et la réalité.

Vous annoncez recentrer l’intervention du Département, je cite : « pour conforter l’emploi de proximité et concentrer ses efforts au bénéfice de l’équilibre des territoires ».

Mais dans le même temps, vous affichez des chiffres en total contradiction : le programme Solidarité et cohésion territoriale baisse de 28%, soit 4 M€ de moins qu’en 2014. Et le budget soutien à la création d’emploi, diminue de 27,6% à – 2M€.

Au total, la politique en faveur du développement économique baisse de 31%, soit moins 7,2 M€.

Pourtant, alors que la situation économique de la France reste alarmante, et en l’absence d’une réelle politique de relance de l’emploi et de la croissance, les collectivités locales ont un rôle à jouer. Or aujourd’hui, les diminutions sur les crédits liés au développement économique, et plus globalement avec votre décision de diminuer drastiquement les investissements, vous remettez totalement en cause le rôle du Département. Le Département doit porter une part importante de l’investissement public, pour générer de l’activité économique et permettre le maintien voire la création d’emploi dans le secteur privé.

Nous voterons ce dossier car cette politique est indispensable. Mais nous affirmons également que cette politique devra, dans un proche avenir, être revue à la hausse. C’est en tout cas de cette manière que nous envisageons le rôle du Département : une collectivité de proximité au service de l’emploi et de la croissance économique.

Je vous remercie.