UMP 44

ACCUEIL > Séance d’installation du conseil départemental

Actualités

Séance d’installation du conseil départemental

SÉANCE D’INSTALLATION DE LA NOUVELLE ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE

INTERVENTION DE GATIEN MEUNIER

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Permettez-moi, Monsieur le Président, de vous féliciter pour votre élection.

En ma qualité de Président du Groupe Démocratie 44, je veux vous dire l’attachement des élus de notre Groupe aux missions et politiques portées par le Conseil Départemental. Ces politiques font le quotidien des habitants de la Loire Atlantique et préparent l’avenir de notre territoire.

C’est bien parce que nous sommes attachés à ces missions, que nous avons mené une campagne de vérité, conscients des contraintes financières majeures qui pèsent sur notre collectivité, en proposant de nous recentrer sur nos compétences obligatoires : nos missions rien que nos missions.

Ce projet, ce message, cette conviction ont été entendus par nos concitoyens qui nous ont accordé en majorité leurs suffrages. Je les en remercie vivement.

Par ailleurs, je ne reviendrai pas ce matin sur le découpage/tripatouillage, mais je me dois de l’évoquer, il vous permet aujourd’hui d’être majoritaire en nombre d’élus à défaut de l’être en nombre de voix. Je vous invite donc à prendre toute la mesure du résultat des élections départementales dans le cadre de la future gouvernance de notre Assemblée.

Toutefois ce que je veux vous dire ce matin, c’est que le Groupe Démocratie 44, fort d’une union de la droite, du centre et des sans étiquettes, va continuer à porter son projet, ses propositions, son programme.

C’est en portant un discours de vérité que nous avons construit notre programme, c’est en continuant à porter ce discours de vérité que nous nous inscrivons dans cette mandature.

Nous serons donc extrêmement vigilants sur chaque euro dépensé pour nous assurer qu’il sera utile. Nous défendrons l’équilibre des territoires, car nos élus sont les représentants de la diversité de la Loire Atlantique. Nous serons déterminés à engager une réduction de la dépense publique car notre attachement au Département est sincère et que la situation budgétaire nous y oblige. Nous n’avons eu de cesse de le rappeler durant cette campagne ! Aussi, nous serons attentifs au renforcement de l’efficience des services, pour offrir aux agents, acteurs majeurs du rapprochement de l’administration départementale et des citoyens, une meilleure visibilité de leurs missions. Nous serons concentrés sur le débat d’idées, projet contre projet, loin des petites phrases et des pratiques politiciennes. Nous serons force de propositions concrètes et réalistes. Nous saurons dépasser les clivages, tout en assumant nos valeurs, pour défendre l’intérêt général.

Nous vous invitons donc, Monsieur le Président, à engager des réformes courageuses qui permettront à notre collectivité départementale de poursuivre ses missions afin :

-  d’améliorer l’insertion des personnes éloignées de l’emploi et des bénéficiaires des minimas sociaux,
-  d’améliorer la prise en charge des personnes en situation de handicap,
-  d’augmenter les capacités d’accueil pour les personnes âgées et handicapées,
-  de rénover les collèges publics et privés,
-  de protéger nos terres agricoles,
-  de faciliter la création d’emplois dans le secteur privé,
-  de redéfinir les critères de versement des subventions,
-  de faciliter les déplacements,
-  d’accompagner les communes et intercommunalités dans leurs projets,
-  de faire des économies pour maintenir un haut niveau d’investissement …….

Je vous assure de notre détermination, de notre volonté de travailler dans l’intérêt général mais aussi de notre attachement au projet que nous avons défendu et qui constitue le ciment de notre union.

Vous nous trouverez donc Monsieur le Président : soit à vos cotés, soit face à vous. Mais sachez qu’il n’y aura ni opposition systématique, ni soumission lénifiante.

Il vous appartient à présent de créer les conditions d’un rassemblement qui nous permette d’avancer en confiance et surtout de prendre des mesures concrètes permettant de construire l’avenir de ce beau territoire de Loire Atlantique que nous aimons aussi.

Je vous remercie de votre attention.


DÉTERMINATION DE LA COMPOSITION DE LA COMMISSION PERMANENTE (CP)

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Pendant toute la campagne, nous avons fait de la diminution de la dépense publique une condition incontournable de la pérennité de l’action départementale. Nous avions pris l’engagement que les élus participent à cet effort.

C’est la raison pour laquelle, afin de ne pas faire peser la création de 3 postes d’élus sur les finances départementales, nous nous étions engagés à maintenir l’enveloppe indemnitaire à son niveau actuel défini pour 59 élus.

C’est également pour cette raison que ce matin nous ne voterons pas votre proposition de passer la Commission Permanente de 35 à 40 membres.

En effet, alors que 56% des Conseillers généraux étaient représentés à la CP, vous proposez aujourd’hui que 65% des Conseillers Départementaux y siègent. Ainsi, alors que l’effectif global de l’Assemblée augmente de 5%, l’effectif de la CP augmentera lui de 10%.

Étant entendu que les membres de la CP ont une indemnité légèrement supérieure, cela va entrainer une nouvelle hausse de l’enveloppe globale (de près de 90 000 €), que nous ne pouvons cautionner.

Nous voterons donc contre ce dossier.

Gatien MEUNIER, Président du Groupe Démocratie 44