UMP 44

ACCUEIL > SERGE POIGNANT DE RETOUR DE COPENHAGUE

Actualités

SERGE POIGNANT DE RETOUR DE COPENHAGUE

Serge POIGNANT, Député du vignoble et spécialiste des questions d’énergie et de changement climatique à l’Assemblée Nationale, accompagnait Jean Louis BORLOO et Chantal JOUANNO au Sommet de Copenhague.

Après avoir participé à un certain nombre de négociations et d’échanges bilatéraux, il a eu l’opportunité d’assister à une partie des négociations entre chefs d’Etat dont le Président de la République Nicolas SARKOZY.

Il est partagé entre déception et espoir. Déception, parce que l’accord n’a pas été à la hauteur des espérances françaises et européennes, notamment sur un engagement contraignant de réduction de 50 % des gaz à effet de serre d’ici 2050 et sur une Organisation Mondiale de l’Environnement.

Par contre, un accord politique global de 192 pays a été obtenu sur la limitation du réchauffement à + 2°c et sur un engagement de légiférer Etat par Etat avec une annexe de pourcentages ou d’actions à établir au mois de janvier prochain pour les années 2010 à 2015, c’est-à-dire dans l’immédiat.

Par ailleurs, un accord de financement des pays les moins avancés a été retenu à hauteur de 30 milliards de $ pour les trois prochaines années et de 100 milliards de $ annuels ensuite jusqu’en 2020 dont une partie pour la lutte contre la déforestation et une autre pour l’Afrique.

Un accord mondial a aussi été obtenu sur la recherche de financements innovants (taxation sur les transactions financières par exemple).

Sans accord, les pays en voie de développement comme la Chine et l’Inde seraient restés en dehors de toute dynamique, de même que les Etats-Unis qui ne voulaient pas ratifier le protocole de Kyoto.

L’accord politique global et mondial obtenu nécessitera un rendez vous à Bonn en avril mai prochain pour un accord juridique au travers d’un traité à Mexico en fin d’année prochaine.

Au-delà de la déception d’engagements contraints très forts, c’est un espoir de synergie de l’ensemble des pays ainsi que d’aides concrètes aux pays pauvres ; accord obtenu après forte implication de Nicolas SARKOZY et de Jean Louis BORLOO.

Vous pouvez retrouver en pièce jointe, les différentes interventions de Nicolas Sarkozy durant ce sommet.