UMP 44

ACCUEIL > Résumé de la réunion sur les retraites autour de Dominique Paillé

Actualités

Résumé de la réunion sur les retraites autour de Dominique Paillé

Plus de 150 personnes se sont retrouvées hier soir autour de Dominique Paillé, porte parole adjoint de l’UMP qui sur l’invitation de François Pinte, président de l’UMP 44 et de Louis Ramin, délégué de la 1ere circonscription, a animé une réunion-débat sur le sujet d’actualité qu’est la réforme des retraites. Franck Louvrier a pu profiter de l’annulation du sommet Franco allemand pour nous rejoindre dès le début de soirée.

Débuté par un exposé de M. Paillé nous précisant les chiffres clés et les objectifs de la retraite, la séance s’est ensuite poursuivie par un échange avec le public. François Pinte et Franck Louvrier ont répondu aux nombreuses questions et les réactions de la salle ont souligné l’intérêt que portent les militants du Mouvement Populaire à l’avenir de notre système de retraites.

Dominique Paillé à par ailleurs rappelé que le gouvernement n’entendait pas remettre en cause le système par répartition dont nous bénéficions actuellement mais qu’il fallait toutefois prendre en compte l’évolution de l’espérance de vie de la population. Il faut préciser que la réforme touchera les futurs retraités et non pas les retraités actuels, il est également exclu de toucher au montant des pensions et c’est pour cette raison que le gouvernement a fait le choix d’un report de l’âge légal de la retraite.

La soirée s’est ensuite poursuivie autour d’un buffet organisée par l’équipe de Louis Ramin de la première circonscription épaulé par la deuxième circonscription de Loire Atlantique où chacun a pu se retrouver et échanger dans une ambiance conviviale en présence de certains élus locaux tels que M. Parpaillon, maire d’Orvault, Mme Gessant maire de Sautron ainsi que les élus nantais tels Sophie Jozan, Julien Bainvel ou Laurence Garnier.

Plusieurs messages seront à l’issue de cette soirée adressés à Xavier Bertrand :
- La nécessité d’un message en direction de nos jeunes qui doivent trouver au travers de cette réformes des raisons de croire à la pérennité du système
- Une convergence des régimes public et privé en particulier sur le taux de cotisation est apparue au plus grand nombre comme nécessaire.
- L’exemplarité des élus (députés et sénateurs) est indispensable ainsi qu’un abandon des régimes spéciaux immédiat ou progressif.
- les carrières longues doivent pouvoir être préservées au nom d’une certaine justice et comme élément de prise en compte de la pénibilité.
- Une taxation supplémentaire des revenus financiers des entreprises et des revenus du capital apparaîtrait aussi comme un élément de justice sociale dans cette réforme