UMP 44

ACCUEIL > Réforme territoriale

Actualités

Réforme territoriale

Appel à tous les conseils municipaux du département : votez une motion pour l’organisation d’un référendum sur la réforme territoriale

Suite à l’adoption par l’Assemblée Nationale de la nouvelle réforme territoriale, Matthieu Annereau Conseiller Municipal de Saint-Herblain, Philippe Seillier Conseiller Municipal de Rezé, Sandra Impériale Conseillère Municipale de Bouguenais et François Fédini, Conseiller Municipal de Couëron, proposent que chaque Conseil Municipal adopte une motion demandant l’organisation d’un référendum.

Car pour les conseillers communautaires, la réforme territoriale imposée par le Président de la République ne répond à aucune logique.

Si intéressante soit-elle sur le principe, le projet du gouvernement n’apportera en réalité aucune plus-value :
- zéro plus-value sur le plan économique,
- zéro plus-value pour la simplification et l’organisation de notre administration
- zéro plus-value pour la concertation et la prise en compte de l’avis des habitants de ces territoires.

Qui plus est, cette réforme ne permettra aucune économie, comme l’ont confirmé les agences Fitch et Moody’s. Elle n’est pas à la hauteur des enjeux territoriaux et sa cartographie ne repose sur aucun critère, hors mis celui de satisfaire les barons locaux du PS.

Le big-bang territorial annoncé par le 1er Ministre a fait pschitt parce que le Gouvernement a présenté une réforme arbitraire, conçue à la va-vite dans la panique de la déroute des municipales, sans concertation et en contradiction avec les déclarations antérieures de l’exécutif.

On crée ainsi des régions aux pouvoirs immenses mais sans préciser le projet, les moyens humains et financiers dont elles disposeront, ni les compétences qu’elles gèreront et qui doivent être définis. Car à ce stade, il est bien difficile de déceler la logique, la cohérence dans le découpage proposé. Il encore plus compliqué de savoir quels objectifs sont fixés.

Pour faire de cette réforme un acte fondateur de l’organisation de notre administration, il aurait fallu préciser les compétences avant d’entériner le découpage.

L’occasion était pourtant belle de clarifier, de simplifier, de renforcer le rôle et la place des régions, puis d’organiser de grandes régions en s’appuyant sur les communautés d’avenir, compétitives au niveau européen, tournées vers une action publique efficace et économe, vers la création d’emplois et de richesses.

Localement et à titre personnel, les quatre élus tiennent à rappeler leur attachement à une fusion des régions Bretagne et Pays de la Loire dans une région Grand Ouest unique.

Cette requête portée aussi par des députés du groupe PS à laquelle s’est opposé Manuel Valls au nom d’une vision politicienne est selon un sondage récent, souhaitée par 67 % des habitants dans les Pays-de-la-Loire et 63 % en Bretagne.

On ne le dit pas assez, les populations sont largement favorables à cette fusion. La mettre en œuvre serait reconnaître les rapprochements existant depuis plus de trente ans entre ces deux régions, dont les stratégies de développement réalisées en partenariat dans de très nombreux domaines : transports (LGV Bretagne et aéroport Notre Dame des Landes), santé, enseignement supérieur…

Cette réforme ne pourra se faire sans les habitants, ni contre eux. Aussi et plutôt que chaque élu défende son pré-carré, les élus de Saint HERBLAIN, REZE, BOUGUENAIS et COUERON réclament la tenue d’un référendum local afin d’interroger les habitants des Pays de Loire sur leur avenir. Sur ce sujet est aussi important que l’organisation de l’administration de nos territoires, le référendum est pour eux l’élément le plus affirmé de la démocratie participative tant réclamé par nos concitoyens. C’est déjà là une raison largement suffisante pour que nos gouvernants prennent en compte cette requête. Ils proposent donc que chaque Conseil Municipal adopte une motion afin de demander la tenue d’un référendum local.

Sandra IMPERIALE, Conseillère Municipale d’opposition de Bouguenais

Matthieu ANNEREAU, Conseiller Municipal d’opposition de St Herblain

François FEDINI, Conseiller Municipal d’opposition de Couëron

Philippe SEILLIER, Conseiller Municipal d’opposition de Rezé

et Conseillers Communautaires à Nantes Métropole