UMP 44

ACCUEIL > Réduction du déficit et maîtrise des dépenses publiques

Actualités

Réduction du déficit et maîtrise des dépenses publiques

La réforme des collectivités locales est un véritable potentiel pour optimiser les dépenses publiques et mieux servir nos concitoyens.

Les finances publiques dans notre pays comme celles de nos partenaires ont été profondément dégradées par la crise économique qui a frappé l’ensemble de l’économie mondiale. Philippe BOENNEC plaide pour une meilleure coordination entre les différents acteurs de la dépense publique et souhaite une meilleure prise en compte de la démarche globale des finances publiques. Il faut toujours garder en tête que les dépenses des uns sont susceptibles d’impacter les dépenses des autres ! précise t-il et de rappeler que l’Etat est le premier contribuable des collectivités locales.

La dette n’est ni de droite, ni de gauche : elle pèse sur tous les Français. Il n’y a pas d’un côté le contribuable national et de l’autre le contribuable local ; il n’y a pas d’un côté la mauvaise dette de l’Etat et de l’autre les bonnes dépenses d’investissement des collectivités. Il y a seulement l’argent des français que nous voulons gérer au mieux. L’opposition devrait y réfléchir au lieu de se réfugier derrière le boycott et le mirage du recours à l’impôt.

Le retour de la croissance ne suffira pas à rétablir les finances publiques de la France. Il faut trouver des économies intelligentes pour éviter une hausse des impôts. Avec un message clair : A l’avenir, toute dépense nouvelle doit être financée par une économie nouvelle.

Et d’ajouter : Les meilleurs défenseurs du service public sont ceux qui exigent qu’un service soit rendu au meilleur coût et de la meilleure manière pour les citoyens. A titre d’exemple, la réforme des collectivités locales est un véritable potentiel pour optimiser les dépenses publiques et mieux servir nos concitoyens.