UMP 44

ACCUEIL > Réactions aux propos de Vincent PEILLON

Actualités

Réactions aux propos de Vincent PEILLON

La boulette de Vincent PEILLON

Les Jeunes Populaires 44 dénoncent fermement et déplorent l’énième boulette de Vincent Peillon quant à sa volonté de dépénaliser le cannabis !

La dépénalisation de la drogue est tout simplement inacceptable et irresponsable, tant du point de vue de la santé physique, psychique, psychologique.

Après sa volonté d’une « évolution du système de notation », comprenez par là une suppression pure et simple des notes à l’école, Vincent Peillon envoie un nouveau message négatif à l’ensemble de la jeunesse de France en prônant une dépénalisation du cannabis : quelle image tronquée et erronée que de tendre vers une société libertaire et anarchique ! Ces sorties ne visent qu’à enfumer les jeunes, la gauche gouvernementale n’ayant pas d’autres propositions plus concrètes quant à l’emploi et aux débouchés scolaires et universitaires !

Les Jeunes Populaires 44 attendent, après le désaveu de Jean-Marc Ayrault, un désaveu public de la part de François Hollande.

Guillaume CHAUVET, Romain RIEU MERE et Mickaël BARTHELEMY-MATHIOT , Responsables Jeunes Pop Loire Atlantique

@

Sophie JOZAN condamne fermement la proposition scandaleuse de Vincent Peillon relative à l’ouverture d’un débat sur la dépénalisation du cannabis en France. Est-ce sa version de la refondation de l’école ?

Le Ministre de l’Education Nationale fait preuve d’une incurie notoire. Sa mission consiste avant tout à guider vers l’âge adulte des jeunes formés au mieux pour affronter le monde adulte. Quel intérêt a-t-il d’ouvrir une boîte de Pandore et de jouer les apprentis sorciers ?

Quel signal envoie ce Ministre aux enseignants, aux familles et aux élèves quand on sait les dégâts irrémédiables causés par la consommation régulière de cannabis ? Echec scolaire, maladies psychiatriques et dans tous les cas, délinquance.

La cacophonie gouvernementale sur un tel sujet est plus grave qu’une simple erreur de communication, elle est une fois de plus l’illustration d’une démagogie outrancière. Veut-on faire plaisir aux Verts ? Dans tous les cas, les Français attendent des mesures sérieuses dans le cadre de la politique de refondation de l’école.

Sophie JOZAN, Conseillère Régionale UMP, Conseillère Municipale d’opposition de Nantes