UMP 44

ACCUEIL > Question écrite à Mme la Ministre des Affaires Sociales sur les accueillants familiaux

Actualités

Question écrite à Mme la Ministre des Affaires Sociales sur les accueillants familiaux

M. André TRILLARD attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation des 10.000 accueillants familiaux agréés qui partagent leur quotidien avec 15.000 personnes dépendantes, âgées, handicapées, malades ou convalescentes. Au travers d’une prise en charge professionnelle, chaleureuse, économique et de proximité, ce mode de prise en charge propose une solution de répit aux familles qui n’ont plus la possibilité de s’occuper d’un de leurs membres concernés par le handicap ou le grand âge. Alors que trop de personnes handicapées ou âgées manquent d’accompagnement et , faute d’alternatives, restent trop longtemps hospitalisées, il souligne que le recours à l’accueil familial, non seulement ne génère aucune dépense publique supplémentaire, mais constitue une source d’économies pour la société dans la mesure où il favorise la création d’emplois de proximité non délocalisables et contribue à la revitalisation des territoires ruraux. Cependant, l’accueil familial n’est pas encore assez reconnu, ni même connu de la population française et faute d’une réglementation lisible, claire et cohérente – en accueillant familial « adulte » , chaque catégorie de personnes relève d’un agrément et d’un statut différent !- le développement potentiellement important de l’accueil familial reste limité , malgré le manque de places dans les établissements dédiés et les services de long séjour des hôpitaux. .Il lui demande quelles suites le Gouvernement entend donner aux demandes des associations regroupées au sein de FAMIDAC pour œuvrer en faveur de la reconnaissance et la valorisation de l’accueil familial.