UMP 44

ACCUEIL > Pour le retrait de la réforme du collège

Actualités

Pour le retrait de la réforme du collège

Pour le retrait de la réforme du collège de Mme Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’Education

En prétendant répondre aux problèmes du collège unique, la réforme proposée par la ministre de l’éducation nationale marque un tournant dangereux pour notre école, en rupture avec nos valeurs républicaines, dont les conséquences déplorables seraient irréversibles pour notre jeunesse.

Prévu pour 2016, le projet de réforme du collège signe la fin des parcours spécifiques, de ces classes bi-langues aux sections européennes, en passant par l’enseignement du latin, du grec et la disparition progressive de l’enseignement de l’allemand.

La réforme du collège entend instaurer une interdisciplinarité forcée, afin de remédier à « l’ennui des élèves », selon les mots employés par la ministre. Derrière les mots, il y a toujours la même vieille idée du pédagogisme qui a tant échoué : l’élève construit son propre savoir, l’élève doit valider des "compétences" et non acquérir des savoirs fondamentaux… mais quelles disciplines vont être sacrifiées et pour quels volumes horaires : l’histoire, le français, les mathématiques ? Au profit de quoi ? « L’éducation écologique » ? Des activités ludiques et citoyennes ?

C’est, en vérité, le renoncement à la transmission des savoirs fondamentaux qui fondent la culture commune et le progrès. Avec cette réforme, le socle de notre modèle républicain d’enseignement est profondément atteint.

Plus grave encore, cette réforme méconnait et ignore l’histoire de notre pays, en faisant de l’histoire des Lumières un enseignement facultatif. Au moment où notre nation s’interroge sur sa cohésion et son identité, rien ne serait plus dangereux que de tourner le dos à notre histoire, notre patrimoine commun, notre héritage.

Partout en France s’élèvent les voix des universitaires, intellectuels, professeurs, parents d’élèves contre cette dangereuse réforme, car la copie de la ministre doit être revue entièrement !

Nous pensons, à la différence du projet de Mme Vallaud Belkacem, que le meilleur tremplin vers la citoyenneté, c’est d’abord savoir lire, écrire et compter, connaître son pays et son histoire. En oubliant les principes républicains qui fondent notre école, le projet de la ministre ne peut être qu’un échec.

François Hollande et le Gouvernement doivent être mis devant leurs responsabilités. En signant cette pétition vous marquez votre ferme opposition à la réforme du collège de Najat Vallaud Belkacem et vous demandez son retrait.

http://www.u-m-p.org/agir/je-signe-...