UMP 44

ACCUEIL > Politique économique du Gouvernement Valls

Actualités

Politique économique du Gouvernement Valls

Politique économique : Le Gouvernement Valls poursuit la politique anti-entreprise de son prédécesseur

Répondant à des propos du MEDEF, le ministre du travail, François Rebsamen, a brutalement agressé les entreprises de France ce matin, considérant qu’elles passent leur temps à "se plaindre, geindre et pleurnicher". Dans le même temps, le Gouvernement a fait comprendre que les timides allègements fiscaux qu’il promet ne verront pas le jour avant 2017, au mieux, et ressort les emplois aidés à défaut de libérer le marché du travail. Ce positionnement est caricatural et catastrophique. Cette politique est catastrophique.

Elle poursuit la rhétorique anti-entreprise du Gouvernement Ayrault, celle-là même qui conduit notre pays dans le mur. Elle continue à décourager les initiatives économiques et à étouffer la libre entreprise. Elle repose, au demeurant, sur une vaste supercherie qui consiste à faire croire que le Gouvernement se montre généreux envers les entreprises, alors même qu’il les a violemment sanctionnées depuis son élection.

Le discours de Monsieur Rebsamen est caricatural de la gauche d’antan, qui semble croire qu’en France tout appartient et revient à l’Etat et que ce n’est que par gentillesse et altruisme qu’il consent à laisser les créateurs bénéficier du fruit de leur travail.

Au lieu d’insulter les entreprises, François Rebsamen devrait les récompenser. Ce sont elles qui créent de l’emploi et font la croissance française. Compte tenu des nombreux obstacles que François Hollande ne cesse de mettre sur leurs chemins, les entrepreneurs sont des héros !

Camille BEDIN, Secrétaire générale adjointe de l’UMP