UMP 44

ACCUEIL > Philippe Boennec adhère à la « taxe Hulot »

Actualités

Philippe Boennec adhère à la « taxe Hulot »

Nous devons à nos enfants et à nos petits enfants de faire preuve de courage et de responsabilité

Lors de la campagne électorale 2007, Philippe Boënnec a adhéré à la Charte Hulot. « Nicolas Hulot proposait dans cette charte la mise en place de la Taxe Carbone. Aujourd’hui, nous suivons nos engagements, ce qui n’est pas le cas de tout le monde… » précise le député du Pays de Retz.

Grenelle de l’Environnement, Grenelle de la Mer… : la majorité présidentielle a provoqué une réelle révolution politique et culturelle. L’objectif de la « Taxe Hulot » est d’inciter chacun à changer ses habitudes de vie, en particulier sur notre utilisation de produits dérivés du pétrole afin de lutter contre le fléau du changement climatique.

Un débat parlementaire va avoir lieu rapidement pour compenser les injustices sociales et géographiques liées à cette taxe. En particulier, il s’agit de ne pas pénaliser les habitants des secteurs ruraux, qui ne peuvent bénéficier des transports en commun. Les entreprises auront-elles aussi à payer cette contribution, mais elles auront la possibilité dans le temps de modifier leurs modes de fonctionnement pour consommer moins d’énergies fossiles. Il est bon de rappeler que les entreprises n’auront bientôt plus à payer la Taxe Professionnelle sur les investissements. Par ailleurs, la problématique des agriculteurs et des pêcheurs devra également être examinée avec attention.

Nicolas Hulot prône d’établir la contribution à 20 euros. J’estime que ce montant est aujourd’hui trop élevé. Il me parait important de mettre en place cette contribution à un faible niveau. De plus, si chacun évolue vers de bonnes pratiques, la taxe diminuera.

Face au réchauffement de la planète, nous devons à nos enfants et à nos petits enfants, de faire preuve de courage et de responsabilité pour que leur avenir s’inscrive sur une planète en bonne santé.