UMP 44

ACCUEIL > Projet de loi de modernisation de l’Agriculture et de la Pêche

Actualités

Projet de loi de modernisation de l’Agriculture et de la Pêche

Il faut que ce projet de loi permette aux agriculteurs et aux pêcheurs de s’adapter aux contraintes d’un marché de plus en plus instable.

L’Assemblée nationale entame cette semaine l’examen du projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche. Pour Philippe Boënnec, le premier objectif de ce texte est de garantir aux agriculteurs et aux pêcheurs un revenu qui leur permette de vivre dignement de leur travail.

Les métiers de l’agriculture et de la pêche doivent être dotés des outils permettant de s’adapter aux contraintes d’un marché de plus en plus instable, en respectant les exigences fondamentales de qualité et de respect de l’environnement.

Très impliqué sur le volet pêche du projet de loi, Philippe Boënnec soutient les mesures améliorant la gouvernance de l’interprofession et l’attribution de nouvelles responsabilités aux organisations de producteurs.

Soucieux de trouver un équilibre entre le développement durable des activités maritimes et la préservation des ressources halieutiques, le Député-maire de Pornic se félicite de la mise en place d’un comité de liaison scientifique qui devrait permettre de rétablir la confiance entre professionnels et scientifiques et d’éviter certains conflits.

Si les mesures relatives à la gouvernance sont importantes, il ne faut pas pour autant négliger les besoins de financement nécessaires à l’adaptation de la profession aux défis économiques et écologiques auxquels elle doit faire face. C’est pourquoi Philippe Boënnec a déposé plusieurs amendements visant à favoriser le renouvellement de la flotte ou à développer des actions en faveur d’une pêche durable.

Notre indépendance alimentaire est un enjeu majeur.