UMP 44

ACCUEIL > N’oublions par la Grand Ouest dans la construction de la France de demain

Actualités

Communiqué de Presse de Philippe BOËNNEC

N’oublions par la Grand Ouest dans la construction de la France de demain

Philippe Boënnec intervient ce mardi 1er mars, auprès de Monsieur Thierry MARIANI, secrétaire d’Etat chargé des Transports, sur l’avant projet de Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) dans le cadre de son audition par la commission développement durable et aménagement du territoire

Je partage la philosophie générale du SNIT mais, je m’inquiète pour le Grand Ouest de la France qui est la grande oubliée de ce schéma. Je pense qu’en l’absence de propositions ambitieuses d’aménagement du territoire qui puissent conforter sa vocation européenne, l’ouest de la France serait condamné à une asphyxie économique.

En effet l’ouest de la France a des atouts pour le développement de notre pays : une forte croissance économique, une forte démographie et des infrastructures structurantes avec le futur aéroport Notre Dame des Landes, le grand port maritime et la métropole Nantes / St Nazaire, qui regroupera bientôt plus d’un million d’habitants.

Les liaisons routières et ferroviaires doivent être bien sûr ouest-est mais surtout nord-sud. Il reste donc un maillon à construire passant par le franchissement de la Loire à l’ouest de Nantes, le périphérique de Nantes n’aura pas la capacité d’absorber le trafic à l’horizon 2030.

C’est pourquoi, je sollicite l’inscription pour l’ouest de la France de l’étude de la prolongation de l’autoroute des estuaires, du franchissement routier et ferroviaire de l’estuaire de la Loire et d’un aménagement compétitif d’ambition européenne du grand port maritime de Nantes-St Nazaire.

L’Ouest de la France ne doit pas être la grande oubliée de ce SNIT, qui dessine la France de 2030 à 2040.