UMP 44

ACCUEIL > Lycées Sud Loire

Actualités

Lycées Sud Loire

STRATEGIE D’INVESTISSEMENT DANS LES LYCEES

La Région affiche son ambition pour les lycées en Sud-Loire : 2 nouveaux lycées et 2 extensions

Ce jeudi 14 juin 2018, Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire, Antoine Chéreau, 1er Vice-président en charge de l’Education et des lycées, et Isabelle Leroy, Vice présidente en charge des lycées, ont annoncé, en présence d’un représentant du Rectorat, l’engagement de la Région pour construire 2 nouveaux lycées en Sud-Loire, à Saint-Philbert de Grand Lieu et à Vertou. En complément, des travaux d’extension seront programmés dans 2 lycées existants, à Bouaye et Pornic. Avec cette décision ambitieuse, la Région anticipe la poussée démographique continue et fait face à l’engorgement des établissements du secteur Sud-Loire. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement dans le cadre de sa Stratégie d’investissement dans les lycées et finance l’intégralité de ce projet d’envergure, pour un budget total estimé à 120 M€.

- Relever le défi démographique en Pays de la Loire

La région est attractive et le nombre de lycéens augmente considérablement depuis quelques années : les prévisions envisagées à horizon 2025 annonçant une augmentation de 6 500 élèves ont été atteintes dès 2016. Concrètement, 11 000 élèves supplémentaires sont attendus dans les voies d’enseignement général et technologique sur la période 2016-2024. L’analyse démographique et territoriale menée depuis plus de 8 mois révèle l’ampleur et la complexité de la dynamique démographique du secteur Sud-Loire au-delà des premières estimations. C’est pourquoi, la Région a retenu plusieurs réponses coordonnées pour répondre à ce défi.

« Les outils de prospective mis en place par la Région dans le cadre de la SIL ont révélé une situation plus complexe que prévue en Sud-Loire. Face à l’enjeu éducatif et démographique que nous devons relever, j’ai choisi d’agir avec ambition et responsabilité en investissant 120 M€ pour la construction de 2 lycées polyvalents et l’extension de 2 établissements existants. Accompagner la réussite des jeunes lycéens et apprentis ligériens reste pour nous une priorité. », affirme Christelle Morançais.

- Deux nouveaux lycées en Sud-Loire à horizon 2025-2027

L’analyse de l’ensemble des dossiers déposés par des communes du secteur qui se sont portées candidates à l’accueil d’un nouveau lycée s’est faite de façon objective, approfondie et participative. Chaque site a fait l’objet d’une étude détaillée et d’une visite sur place. Un comité de concertation associant le Conseil départemental de Loire Atlantique, le Rectorat, la DASEN 44, le collectif « Nouveaux lycées Sud-Loire 44 », la FCPE, la PEEP et les services régionaux s’est rassemblé à plusieurs reprises pour échanger sur l’avancée des étapes et l’analyse des dossiers selon les critères établis par la Région.

- Un nouveau lycée « Sud Loire » à Saint-Philbert de Grand Lieu

Les analyses croisées des effectifs existants et à venir, menées de concert entre la Région et le Rectorat, confirment qu’un lycée à Saint-Philbert contribuerait à la fois à soulager de suite les lycées publics existants les plus en tension d’effectifs (Les Bourdonnières à Nantes, Jean Perrin à Rezé et Alcide d’Orbigny à Bouaye) et à accompagner la poussée démographique du secteur (environ 400 lycéens de plus à horizon 2024). Il sera aussi une solution supplémentaire possible pour les jeunes du secteur de Sainte-Pazanne, et réduira les temps de trajet des jeunes sur ce secteur. Le site proposé présente un foncier adéquat et une qualité d’équipements publics de proximité de nature à accompagner l’arrivée du lycée dans des conditions optimales.

Sur la base de cette analyse, le site de Saint-Philbert de Grand Lieu a été retenu par la Région, qui propose la construction d’un nouveau lycée polyvalent (voies générale et professionnelle) d’une capacité estimée de 1 200 places, équipé d’un internat de 80 places, d’un nouveau complexe sportif et d’une plate-forme de car. La capacité pourra être extensible à 1 500 places pour permettre le développement d’une offre de formation complémentaire ou pour faire face à une nouvelle croissance des effectifs. Ce lycée sera construit avec un objectif de livraison pour la rentrée scolaire 2025.

- Un nouveau lycée « Sud-Nantes » à Vertou

La poussée démographique de l’agglomération nantaise est telle, 75 000 habitants supplémentaires prévus au Plan local d’urbanisme métropolitain (PLUM) d’ici à 2030, qu’un complément d’étude démographique a été réalisé sur le secteur de Vertou, commune métropolitaine accueillant des collèges mais pas de lycée et en forte poussée démographique : un nouveau lycée à Vertou contribuerait ainsi à alléger significativement les effectifs des lycées Les Bourdonnières à Nantes, La Herdrie à Basse-Goulaine et Aimé Césaire à Clisson.

Après étude de la qualité du foncier proposé, des équipements publics existants, de la proximité immédiate de Nantes et de l’interconnexion des transports (C9, busway 4 et tram/train Nantes-Clisson), le site de Vertou a été retenu par la Région pour y implanter un nouveau lycée polyvalent. D’une capacité estimée de 1 200 places, extensible à 1 500, sans internat, doté d’un nouveau complexe sportif et d’une plate-forme de car, le lycée de Vertou sera construit avec un objectif de livraison pour la rentrée scolaire 2027.

- Des extensions complémentaires à Pornic et Bouaye

Pour compléter la création de 2 établissements et répondre rapidement à la croissance continue des effectifs, la Région envisage la réalisation de nouvelles extensions des lycées de Bouaye et de Pornic, à horizon 2023.

· Le lycée Alcide d’Orbigny à Bouaye compte 1 037 élèves et a déjà fait l’objet d’une extension en 2017. Les prévisions démographiques, complétées des résultats de l’étude capacitaire de 2017, laissent à penser que ce sont environ 200 places qui pourraient manquer à partir de 2024, avec un besoin de requalifier d’autres espaces concomitants. Le lycée conforterait ainsi son rôle de réponse structurante au secteur ouest du Sud-Nantes (Bouguenais), ainsi qu’au secteur de Sainte-Pazanne.

· Le lycée du Pays de Retz à Pornic, en forte poussée démographique, est déjà actuellement en extension, pour 150 places supplémentaires. Destiné à accueillir également les élèves domiciliés à Saint-Brévin, le lycée pourra bénéficier de travaux immédiats pour l’ajout de 2 salles de classes en complément à l’extension en cours. La réalisation d’une nouvelle extension à horizon 2023 sera couplée au lancement d’une étude capacitaire dès 2018 pour objectiver le besoin en places supplémentaires.

« Avec la Stratégie d’Investissement dans les lycées, la Région s’est dotée d’outils de prospective et d’analyse de l’existant qui nous ont permis d’affiner les besoins et de préparer l’avenir. Dès sa mise en place, début 2018, nous nous sommes mis au travail pour apporter rapidement des solutions pragmatiques et efficaces à la problématique d’engorgement des lycées du secteur Sud-Loire dont l’urgence est criante. Aujourd’hui, nous nous réjouissons de pouvoir apporter une réponse complète qui prend en compte les situations actuelles et à venir. », déclare Antoine Chéreau.


La SIL, une stratégie innovante et ambitieuse
- La Stratégie d’Investissement dans les Lycées (SIL) 2018-2024, adoptée par la Région des Pays de la Loire en décembre 2017 lors du vote du Budget Primitif 2018, entend apporter des solutions sur les zones en tension démographique pour les établissements publics du territoire. Bâtie sur une enveloppe de 780 M€ sur 7 ans, cette stratégie ambitieuse se donne les moyens d’apporter les meilleures conditions d’enseignement et de vie aux lycéens ligériens. La mobilisation de ressources budgétaires destinées au volet démographique est ciblée dans l’Axe 1 de la SIL. Innovante et pragmatique, la SIL repose sur une méthodologie qui allie la mise en place d’études capacitaires et démographiques et la concertation avec les acteurs éducatifs du territoire et les parents d’élèves.