UMP 44

ACCUEIL > Les Jeunes Populaires de Loire-Atlantique dénoncent la folie taxophile de Nantes Métropole

Actualités

Les Jeunes Populaires de Loire-Atlantique dénoncent la folie taxophile de Nantes Métropole

Les Jeunes Populaires de Loire-Atlantique interpellent la Communauté Urbaine de Nantes, par la voix de son Vice-Président en Charge des Transports, Jean-François Retière, et de son Président, Jean-Marc Ayrault, concernant l’augmentation à venir de 2,5 % des tarifs de la TAN, après la spectaculaire hausse de 12 % de l’été 2009.

En effet, comment ne pas dénoncer ce double discours qui fait que dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, Jean-Marc Ayrault se veut le défenseur de la veuve et de l’opprimé, et sitôt revenu en Loire-Atlantique, qu’il n’ait que le monopole des taxes !

Comment ne pas souligner l’action volontariste du Président de la République et du gouvernement, en ouvrant la possibilité aux jeunes de 18 à 25 ans de bénéficier du R.S.A. jeunes, quand d’autres se paient le luxe de prévoir une augmentation à Nantes de 2,5 % des tarifs par an d’ici à 2016, soit quasiment 20 % en 6 ans ?

Comment ne pas se comparer à d’autres métropoles comme Bordeaux (étudiants, - 28 ans : 15€/mois) ou Toulouse (4 - 25 ans : 10 €/mois), quand le tarif mensuel pour les - de 26 ans à Nantes est déjà de 30 € ?

Comment ne pas rappeler que Christophe Béchu, tête de liste de l’opposition au Conseil Régional des Pays de la Loire, avait proposé les transports scolaires gratuits en région s’il était élu ?

Les Jeunes Populaires rappellent à Jean-Marc Ayrault qu’il n’est pas raisonnable de cumuler les augmentations, à l’instar des mandats. Le portefeuille des jeunes, gravement touchés par la crise et par le chômage, n’est pas extensible et ne saura résister ces perpétuelles hausses.