UMP 44

ACCUEIL > Le groupe Ensemble pour Nantes communique :

Actualités

Le groupe Ensemble pour Nantes communique :

Le lancement raté du chronobus :

le feu d’artifice s’est transformé en pétard mouillé !

Les élus du groupe Ensemble pour Nantes dénoncent les ratés du lancement du chronobus.

Ce devait être l’apothéose, mais on était plus proche de la bérézina : chronobus en retard ; non respect des horaires affichés ; travaux pas terminés sur le cour des 50 Otages ; chronobus bloqués dans la circulation ; signalisations incomplètes ; grève des agents de la TAN bloquant, ironie du sort, le tramway des officiels ce matin à 5 h…

Les usagers n’ont quant à eux pas tout compris. Faute de connaître les lignes rebaptisées, dont le nom commence dorénavant par un C, certains d’entre eux étaient perdus et inquiets. D’autres mieux informés, étaient déçus une fois montés dans le chronobus, réalisant qu’il ne s’agissait que d’un bus dont on avait changé le nom, la couleur et les horaires.

Car la Municipalité, depuis le lancement du projet chonobus, communique de manière ambigüe. Ces bus sont ainsi appelés « bus à haut niveau de service ». Or, il ne s’agit en réalité que de bus relookés dont on a amélioré la fréquence et l’amplitude horaire. Pis, leur parcours n’est qu’en partie en site propre ce qui ne leur permet pas d’être aussi réguliers et performants que le busway. Cette avancée, tout de même positive pour le réseau et les usagers, ne méritait cependant pas tous les qualificatifs enjôleurs des élus de la Majorité ; ni le million d’euros dépensés pour la signalétique des véhicules. Cette création nominative aura davantage perturbé qu’informé les usagers. Une simple information de l’évolution des lignes, sans en changer le nom, aurait été tout aussi efficace et moins perturbante pour les usagers. Mais, cela aura été moins payant politiquement. Car il est primordial pour la Municipalité de dissimuler l’absence de réalisation de projets structurants sur ce mandat par le lancement du chonobus.

Les élus du groupe Ensemble pour Nantes attendent donc à présent les chiffres de fréquentation de ces lignes, résultats qui devront être suffisamment bons pour justifier les 65 millions d’euros d’investissement (initialement prévu à 54 millions d’euros) et l’augmentation des tarifs de transport de 24 % depuis le début du mandat.

Les Elus du groupe Ensemble pour Nantes