UMP 44

ACCUEIL > La réforme territoriale du Gouvernement Valls...

Actualités

La réforme territoriale du Gouvernement Valls...

Improvisation, amateurisme, incompétence. Le big-bang territorial annoncé par le Premier ministre dans son discours de politique générale fait pschitt.

L’occasion était pourtant belle de clarifier, de simplifier, de renforcer le rôle et la place de nos collectivités.

Malheureusement, de petits arrangements entre amis ont eu raison de l’intérêt général. Faite à la va-vite, avec des changements jusqu’à la dernière minute, cette réforme est un échec. Et les Pays de Loire sont la 1ère victime de l’échec présidentiel.

Après de nombreux scénarii, après moult rebondissements, le Gouvernement a finalement fait le choix du statu quo. Les frontières des Pays de Loire restent inchangées. Il en va de même pour la Bretagne.

Alors que ces deux régions sont les plus excentrées sur la carte française, le Président de la République préfère renforcer davantage leur isolement plutôt que se fâcher avec son ami Jean-Yves Le Drian en lui imposant les atouts d’une grande Région Ouest.

A l’isolement géographique, vient s’ajouter une différence de taille. Demain, les Pays de Loire apparaitront comme un petit poucet en France et en Europe. Car alors que la plupart des régions françaises vont voir leur taille augmenter, les deux régions les plus à l’ouest de l’hexagone vont rester chacune dans leur coin.

Nous avons la conviction que de grandes régions, compétitives au niveau européen, permettront une action publique plus efficace et économe, tournée vers la création d’emplois et de richesse. Voilà pourquoi nous espérons, comme d’autres élus de toutes tendances politiques confondues, qu’il n’est peut-être pas trop tard pour convaincre nos amis Bretons de l’intérêt de cette fusion dans l’intérêt bien compris de nos deux territoires et de leurs habitants.

Mais pour y parvenir il faudra définir clairement les moyens humains et financiers dont disposeront ces régions, ainsi que les compétences qu’elles gèreront. Car à ce stade, il est bien difficile de déceler la logique, la cohérence dans le découpage proposé. Il est encore plus compliqué de savoir quels objectifs sont fixés et surtout quels moyens sont mis en œuvre pour les atteindre.

Il n’en reste pas moins que pour nous cette fusion ne peut se faire sans les habitants, ni contre eux.

Aussi, plutôt que chaque élu défende son pré-carré, son territoire, nous réclamons la tenue d’un référendum local afin d’interroger les habitants des Pays de Loire sur leur avenir.

Ce n’est qu’en donnant la parole, en ouvrant le débat, en associant nos concitoyens que nous leur donnerons à nouveau confiance dans l’action publique et politique.

Julien BAINVEL, Secrétaire National

Gatien MEUNIER, Secrétaire Départemental – UMP 44

François PINTE, Président Départemental – UMP 44