UMP 44

ACCUEIL > « La réforme du dispositif de sécurité sanitaire, une réponse à l’affaire du Médiator »

Actualités

Communiqué de Philippe BOËNNEC

« La réforme du dispositif de sécurité sanitaire, une réponse à l’affaire du Médiator »

Après de nombreuses discussions à l’Assemblée nationale, cette semaine sera l’occasion d’apporter mon vote au projet de loi relatif au « Renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé ».

Cette réforme de la pharmacovigilance contenue dans le projet de loi et dans les mesures réglementaires qui l’accompagnent est la réponse, en plus de la mise en place du fonds d’indemnisation des victimes, à la crise majeure du Médiator.

Ce projet de loi d’envergure, nécessaire et ambitieux, a été précédé d’un véritable effort de réflexion et de concertation dans lequel j’ai pris toute ma place. Celui-ci répond à trois objectifs : Tout d’abord, la lutte contre les conflits d’intérêt. Ensuite, l’assurance que le doute devra toujours bénéficier au patient. Enfin, une meilleure information du public et formation des professionnels.

Il est essentiel de mobiliser tous les acteurs de santé au service de nos concitoyens. Je souhaite que la refonte de la politique du médicament passe par une démocratisation du système sanitaire. En effet, c’est en plaçant le citoyen au cœur des prises de décision que nous réussirons à mieux prévenir les crises sanitaires, qu’il s’agisse de santé ou d’environnement.