UMP 44

ACCUEIL > La mer est l’avenir de la France

Actualités

La mer est l’avenir de la France

Chers Amis,

Ayant rencontré à plusieurs reprises Jean Marie BIETTE, journaliste nantais, je partage sa réflexion et vous invite à lire son livre “La mer est l’avenir de la France”.

Ce pan de notre économie a souvent été oublié par nos dirigeants. En effet, ces dernières décennies n’ont pas vu naître une réelle prise de conscience des enjeux maritimes par ceux-ci. Nous avons eu durant tout ce temps un regard terrien de la situation, alors qu’une ère nouvelle s’annonce, que le modèle économique planétaire se transforme, que la maritimisation du monde est entrain de naître avec le XXIème siècle.


- Notre pays, la France, dispose de 7000 kilomètres de côtes et de la deuxième Zone Économique Exclusive (ZEE), après les Etats-Unis.
- En France aujourd’hui l’économie maritime représente un CA de 69 Milliards d’euros et 300 000 emplois, avec une perspective de doublement de ces chiffres dans les prochaines décennies selon les spécialistes.
- Notre avenir, se joue donc en mer, sur les océans, dans les océans et sur les fonds marins.
- Cet espace recèle d’immenses richesses, notamment d’innombrables minerais, certains indispensables à la haute technologie et la nouvelle économie numérique.
- Nous comptons des leaders mondiaux dans tous les domaines de l’or bleu de demain : nouvelles industries et énergies, alimentation, pharmaceutique, cosmétologie... Nous disposons de professionnels et de chercheurs reconnus partout pour leur excellence et qui sont à l’avant-garde des principales filières durables.
- Dans le même temps 90 % des marchandises transitent par la mer et alors que la mondialisation s’apparente plus aujourd’hui à une maritimisation des échanges, nous tardons à définir une politique maritime prenant en compte tous ces enjeux économiques et écologiques nécessaires pour retrouver le chemin de la croissance bleue.
- Enfin s’agissant de la pêche, qui souffre des mêmes problèmes structurels que l’agriculture au regard des contraintes réglementaires et fiscales, de l’absence de vraie filière, et où la morosité domine, alors que ce secteur devrait pouvoir profiter d’une situation mondiale favorable, avec la demande croissante de protéines. Pourquoi là encore, ne pas exploiter nos savoirs, nos techniques, notre position géographique favorable, ne serait-ce que pour assurer notre propre indépendance d’approvisionnements ?

Bruno RETAILLEAU, Président de la Région des Pays de la Loire, s’attache à développer une nouvelle politique publique prenant en compte tous les enjeux de cette croissance bleue sous le titre : « Pêche et Maritimisation, un avenir pour la France ». J’ai transmis dernièrement cette réflexion à François FILLON pour qu’il puisse nourrir le projet présidentiel.

Bien à vous

Gatien MEUNIER, Secrétaire Départemental


La mer est l’avenir de la France – Jean Marie BIETTE (aux éditions l’Archipel)

Notre pays dispose, avec son outre-mer, du deuxième espace maritime mondial. Ce « terrain de jeu » recèle d’immenses richesses.

Quant à l’« équipage France », il compte des leaders internationaux dans tous les domaines qui sont l’or bleu de demain : nouvelles industries et énergies, alimentation, pharmaceutique, cosmétologie. Alors que 90 % des marchandises s’échangent par mer et que la mondialisation s’apparente de plus en plus à une maritimisation, comment expliquer que nos élites tardent à définir une politique maritime reposant sur les formidables atouts dont la France dispose pour mettre le cap sur ces nouvelles frontières ?

Jean-Marie Biette, journaliste nantais, présente les forces, les faiblesses, les opportunités manquées et les voies à choisir pour retrouver le chemin de la croissance bleue.