UMP 44

ACCUEIL > La Marianne d’or de l’environnement pour Philippe Boennec et Pornic

Actualités

La Marianne d’or de l’environnement pour Philippe Boennec et Pornic

Le 16 décembre dernier, au Conseil économique et social à Paris, Philippe Boënnec s’est vu remettre la Marianne d’or 2009 de l’environnement et du développement durable, qui récompense les efforts menés par les élus de la Ville de Pornic depuis de nombreuses années « pour la qualité et la préservation de l’eau, la restauration et la mise en valeur du littoral, et la sensibilisation des habitants à l’environnement ».

Alain Trampoglieri, secrétaire général de ce concours qu’il définit comme « la vitrine des bonnes pratiques des élus de la République » a salué à cette occasion « celles et ceux qui, sur le terrain, sans attendre les Grenelles passent à l’acte, répondent aux impératifs environnementaux, règlent les problèmes et savent souvent anticiper sur les dossiers sensibles ».

Le jury a notamment été sensible à la certification obtenue cette année par la commune de Pornic - première commune de France à obtenir en juillet dernier cette certification nationale basée sur le principe de la norme iso 14 001 – pour son dispositif de suivi sans cesse amélioré depuis 2003 de la qualité des eaux de baignade. Les estivants sont informés quasiment en temps réel de la qualité des eaux de baignade, grâce à un procédé extrêmement rapide d’analyse. Au-delà de l’obtention du Pavillon bleu pour cinq de ses plages, la commune va également plus loin avec des actions significatives menées en faveur de l’environnement à l’échelle communale, voire intercommunale (lire également ci-dessous)

Le député-maire de Pornic, Philiippe Boênnec a remercié le jury pour « cette belle reconnaissance. C’est aussi une marque de confiance pour poursuivre nosactions dans ce domaine ».

Mais aussi… Pornic a été la première commune de France - en 2003 - à réutiliser les eaux usées traitées de la station d’épuration pour l’arrosage de son golf municipal 18 trous : le golf de Pornic est classé depuis « écologique ». Plus de 1 100 d’habitants participent se rendent chaque année à une distribution d’arbustes unique en son genre, organisée chaque année par la Ville : l’opération de la Sainte-Catherine. 11 000 végétaux – dont beaucoup d’essences marines - ont ainsi été plantés aux quatre coins de la commune depuis 16 ans. Le projet de site de traitement des déchets ménagers par compostage - à l’échelle intercommunale - se conjugue avec un parcours de découverte de la faune et de la flore - avec des salles d’expositions - qui sera proposé pour sensibiliser les jeunes et les moins jeunes à l’élimination des déchets. Le littoral pornicais, long de 14 km, est un concentré de sites remarquables, mais aussi un espace fragile que la Ville entretient toute l’année. Patrimoines touristiques rares, pêcheries et écluses à poissons datant du Moyen-âge font aussi l’objet d’une rénovation attentive. Au coeur du centre-ville, dans la ria, les élus de Pornic ont également le projet un parc paysager de 12 hectares qui emmènera les visiteurs à la découverte du patrimoine végétal et des essences naturelles arrivées à Pornic au 19ème siècle… par la mer !