UMP 44

ACCUEIL > Jusqu’où peut-on aller en matière de bioéthique ?

Actualités

Communiqué de Presse de Philippe BOËNNEC

Jusqu’où peut-on aller en matière de bioéthique ?

Le débat sur la révision des lois bioéthiques me préoccupe comme chacun d’entre nous.Cette nouvelle loi de bioéthique qui devra entrer en vigueur en 2011 engage l’avenir de chacun. En effet, les évolutions récentes des connaissances scientifiques nous interrogent sur des questions éthiques essentielles et nous obligent à définir des règles juridiques qui les encadre.

De nombreux domaines sont concernés par la réforme comme l’assistance médicale à la procréation et le diagnostic prénatal, les droits de la personne et les caractéristiques génétiques, le don et l’utilisation des éléments et des produits du corps humain, les recherches sur l’embryon, les cellules souches et le clonage à fins thérapeutiques.

J’apprécie que ces décisions aient fait l’objet de débats avec les représentants du peuple et non pas seulement avec des comités d’experts. Les Français ont pu ainsi exprimer les valeurs qui fondent notre société et notre conception de la personne humaine et du respect de sa dignité en refusant la commercialisation et l’exploitation du corps humain. Ces principes ont été respectés dans l’examen du projet de Loi et je m’en félicite. La protection du plus faible, c’est-à-dire de l’enfant, passe par une législation qui limite la liberté individuelle dans ce domaine.

Notre responsabilité vis-à-vis des générations futures, c’est de nous demander si tout ce qui est techniquement possible est humainement souhaitable. Ce projet de loi fixent des limites mais il permettra aussi de procéder aux ajustements suscités par l’évolution de la médecine et de la société.