UMP 44

ACCUEIL > Journée de la Femme - Communiqué de Philippe Boënnec

Actualités

Journée de la Femme - Communiqué de Philippe Boënnec

La Journée de la Femme fête aujourd’hui son 101ème anniversaire.

A cette occasion, il me semblait important de rappeler les progrès immenses et essentiels qui ont été acquis depuis un siècle. Que l’on parle du droit de vote, du droit de se présenter à des élections, du droit à travailler et à prétendre au même salaire que les hommes, les droits des femmes ont permis à la gente féminine de prendre toute sa place au sein de notre société.

Malgré tout, nous ne pouvons nous satisfaire de cette situation car malgré les dispositifs législatifs, les femmes sont encore trop souvent victimes d’injustices notamment au niveau professionnel puisque le salaire d’une femme est encore aujourd’hui inférieur en moyenne de 20% à celui d’un homme à poste égal. Cette situation en France et en 2011 n’est plus acceptable.

Pour cela, nous avons besoin d’une prise de conscience de la part de l’ensemble des acteurs de la société. Que ce soit dans le cercle familial, professionnel, ou de la part des politiques, la parité ne doit plus être un mot trop longtemps tabou, mais une réalité pour toutes nos mères, nos femmes, nos filles et nos sœurs.

Le Mouvement Populaire essaye d’être exemplaire à ce sujet en intégrant un grand nombre de femmes dans ses instances ainsi qu’en soutenant toutes les initiatives législatives qui permettraient de réduire ce fossé indigne d’une société moderne.

Dans les mois à venir, nous serons amenés à légiférer sur 13 lois allant dans ce sens. Et pour rappel, c’est notre majorité qui est à l’origine de la loi sur la représentation des femmes dans les conseils d’administration et sur l’interdiction de la burqa dans l’espace public.

Aujourd’hui, la législation permet aux Femmes d’obtenir les mêmes droits que les Hommes mais le frein est ailleurs. Il vient de notre culture passée qui a encore du mal à évoluer et c’est désormais en ce sens que chacun doit travailler afin de mettre un terme à tous les obscurantismes, à tous les préjugés qui font qu’aujourd’hui, les femmes doivent encore faire l’objet de lois pour faire valoir leur égalité.

Philippe Boënnec, Député-Secrétaire départemental de l’UMP