UMP 44

ACCUEIL > Interventions de M ANNEREAU à Nantes Métropole

Actualités

Interventions de M ANNEREAU à Nantes Métropole

Conseil métropolitain Nantes Métropole 17/10

Délibération 3 : Bilan du PLH Plan Local de l’Habitat

Mme la présidente, chers collègues,

Je suis déjà intervenu au mois de février dernier en séance sur les objectifs du PLH.

Je souhaite insister ici sur deux points importants.

Premièrement le déséquilibre du territoire provoqué par le fait que 60% de l’effort de création de logement sur la métropole est réalisé par Nantes et Saint-Herblain. On parle ici de 3600 logements créés sur un total de 6000. Et on connaît, sur Saint-Herblain notamment les dégâts d’une densification à outrance.

Le second point concerne le logement social et ce que j’entends dans cette assemblée.

Non, la question du logement social ne doit pas se réduire à la quantité de logements sociaux produits. Il nous faut regarder davantage les critères d’attribution des logements, passer d’une logique de bail à vie à des baux de 2 ou 3 ans et faire preuve de davantage de transparence dans l’attribution des logements sociaux. Je me souviens d’une délibération dans cette assemblée pour la désignation de 6 représentants de Nantes Métropole pour siéger à Nantes Métropole Habitat, et bien aucune place, malgré la demande de mon groupe n’avait été proposée à l’opposition . Un mauvais signe quant à la transparence de l’attribution des logements sociaux…

J’attends donc à l’avenir un changement de pratiques de votre part…

Je vous remercie

---------

Délibération : Aménagement du Bas Chantenay

Mme la présidente, chers collègues

Je veux aborder dans le cadre de cette délibération la problématique de la sécurité routière.

S’est déroulé en fin d’année dernière, sur Le boulevard de Cardiff, situé dans le bas chantenay, un accident de la route mortel. Ce n’était malheureusement pas le premier drame mais j’espère bien qu’il s’agit du dernier sur ce boulevard accidentogène.

J’ai évoqué le sujet en commission et j’attends que des mesures soient prises sur cet axe structurant.

Je rappelle qu’en France, la mortalité routière a augmenté de 3,5% en 2014 et de 2,4% en 2015. C’est la première fois depuis 1980 que la mortalité routière augmente en France deux années de suite !

Nous, élus locaux avons la responsabilité d’avoir une attention particulière aux enjeux de la sécurité routière dans le cadre des plans d’aménagement de notre territoire.

D’ailleurs nous sommes en première ligne pour recevoir les remontées des habitants sur le sujet.

Pour ma part, je suis régulièrement sensibilisé par les habitants de Saint-Herblain sur des sujets de sécurité routière.

La sécurité sur nos routes doit faire l’objet de toute notre attention et doit figurer au cahier des charges dans les projets d’aménagement de notre territoire.

Je vous remercie