UMP 44

ACCUEIL > Intervention de F PINTE sur la réforme territoriale

Actualités

Intervention de F PINTE sur la réforme territoriale

Monsieur le Président,

Nous n’avons pas signé votre texte parce que nous considérons qu’il est assez désolant qu’un Président de région socialiste soit obligé d’en arriver là pour tenter de faire entendre sa voix à un gouvernement que, sauf si j’ai raté un épisode, vous soutenez toujours.

Situation pathétique par ailleurs de voir le sort de nos Régions à nouveau balloté au gré des pressions, des rapports de forces, des amitiés du Président de la République ce qui accentue un peu plus la déliquescence de l’Etat central.

Comment un jeune Français peut-il juger cette gouvernance ? Quelle logique anime ces débats ? Où est l’intérêt général ?

Sans être désobligeant envers votre personne, force est de reconnaitre que vous n’avez pas le poids de Monsieur Le Drian ou de Ségolène Royal ou encore de Michel Sapin et que nous n’avons pas la prétention d’en avoir plus auprès de Francois Hollande.

Alors on pourrait continuer à faire semblant. Mais ce n’est pas le choix que nous avons fait.

Nous avons eu l’occasion de vous donner nos positions.

Nous sommes contre le démantèlement des Pays de la Loire. Et si fusion il doit y avoir, elle doit se faire sur la base de référendum locaux. Si l’hypothèse d’une fusion avec la Bretagne nous semble logique nous n’excluons pas la pertinence d’une fusion des trois régions composant la circonscription territoriale européenne Voilà, comme le CESER nous regrettons la précipitation et l’inversion des termes du débat.

Oui nous pensons qu’il aurait été préférable de commencer par parler de répartition des compétences plutôt que ne s’occuper que de frontières.

Nous doutons fortement que la reforme choisie permette de réelles économies. Comme l’agence Moody’s qui s’exprimait le 9 juin "nous ne croyons pas que ces mesures génèreront des économies pour les collectivités locales et régionales dans les prochaines années".

Et nous croyons plutôt qu’elle a été mise en place pour faire diversion, pour faire oublier les piteux résultats économiques de la gauche au pouvoir depuis 2 ans. Vous soutenez un gouvernement, vous dirigez cette région depuis dix ans. C’est à la gauche tout entière d’assumer ses actes. Ne comptez pas sur nous pour cautionner cette méthode surréaliste et irresponsable et ce projet très incomplet.

François PINTE, Président du Groupe UMP Région des Pays de la Loire