UMP 44

ACCUEIL > HANDIPOP

Actualités

HANDIPOP

La Gauche ne s’intéresse pas aux personnes handicapées !

Matthieu Annereau dénonce le report annoncé aujourd’hui par le gouvernement de l’objectif d’accessibilité des lieux publics prévu pour le 1er janvier 2015.

Jacques Chirac avait fait de la question du handicap un des trois grands chantiers de son quinquennat. La loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, laissait dix ans aux établissements accueillant du public pour se mettre aux normes (magasins, écoles, transport, services publics…).

Mais le gouvernement Ayrault a décidé de rallonger les délais et de revenir sur le principe de l’accessibilité pour tous. Cela concerne pourtant des milliers de personnes, celle-ci étant loin d’être une réalité.

Il y a quelques jours, l’Association des paralysés de France publiait son baromètre annuel révélant qu’environ 50 % des écoles et seulement 42% des réseaux de bus étaient accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Et en 2012, un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) évaluait à seulement 15% le nombre d’établissements aux normes recevant du public. Ce résultat avait été dénoncé à l’époque par la ministre chargée des Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, qui s’était engagée à « maintenir le 1er janvier 2015 comme date butoir. ». Encore une promesse non tenue par le Gouvernement Ayrault. Des délais supplémentaires ont été autorisés : 6 ans pour les mairies, 9 ans pour la SNCF…

Pour Matthieu Annereau, c’est une vraie déception et un reniement de la loi du 11 février 2005. Il appelle le Gouvernement à revenir en arrière et à poursuivre le travail pour l’intégration de tous.

Matthieu ANNEREAU, Président d’Handipop Ouest, Tête de liste aux municipales à St Herblain "Voir Autrement St Herblain"