UMP 44

ACCUEIL > Editorial > Ensemble, choisissons la France !

lundi 14 mai 2012

par Fédération UMP de Loire-Atlantique

Ensemble, choisissons la France !


Face à la crise, nous voulons que la France garde la maîtrise de son destin. Nous voulons protéger et préparer l’avenir des enfants de France.

Nous croyons en la France. Nous sommes convaincus que la France dispose d’atouts considérables pour réussir dans le monde. Nous sommes convaincus que notre histoire, notre diversité et notre singularité sont une force dans le monde de demain. Nous voulons rester ce que nous sommes. Nous voulons préserver un modèle de développement qui ne laisse aucun citoyen, aucun territoire au bord du chemin. Voilà l’humanisme auquel nous sommes attachés.

Nous voulons défendre les valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité mais aussi laïcité. Attentifs aux inquiétudes et aux espoirs des Français, notamment de ces classes moyennes qu’on n’entend pas, nous ferons tout pour que chacun trouve sa voie de réussite dans notre société. Nous refusons le communautarisme ou les dérives de l’individualisme qui minent la solidarité nationale. Nous voulons réduire l’immigration pour réussir l’intégration. Nous voulons la fermeté contre la délinquance, parce que la sécurité est la première des libertés.

Nous croyons au talent des Françaises et des Français. Nous croyons au mérite et au travail ; nous refusons l’assistanat et la fraude. Le pouvoir d’achat et la croissance durable ne dépendent pas de la dépense publique. Ils dépendent de notre capacité à produire en France. Nous voulons accompagner nos entreprises, particulièrement nos PME, pour innover, gagner de nouveaux marchés et créer des emplois solides en France.

Nous voulons vivre dans une société de justice ; les efforts indispensables pour sortir de la crise doivent être équitablement répartis. Equité et justice sont les mots d’ordre de notre famille politique.

Nous pensons que la France doit continuer à jouer un rôle majeur en Europe et dans le nouvel ordre mondial. Pour garder notre indépendance à l’égard des marchés, nous devons absolument nous désendetter. Nous voulons une Europe qui protège parce que les frontières permettront de construire une mondialisation à visage humain.

Face à une coalition de gauche dangereuse, alliée à une extrême-droite qui a toujours choisi la politique du pire, ensemble, choisissons la France !