UMP 44

ACCUEIL > Communiqué

Actualités

Communiqué

Communiqué de presse

Alliance rouge et verte : l’arnaque pour les Nantais

En votant pour la maire sortante le 28 juin, les Nantais qui ont fait confiance à la liste écologiste le 15 mars dernier en seront pour leurs frais.

La candidate écolo avait clairement expliqué aux Nantais que le retrait du projet d’Arbre aux Hérons était non négociable en cas de rapprochement. Mais à défaut d’aimer les arbres (aux hérons), elle aime les branches (politiques), et ne s’est manifestement pas acharnée à scier celle sur laquelle elle est confortablement assise depuis 2014.

Quant au CHU, après avoir tardivement rassemblé tout son courage pour dénoncer la catastrophe sanitaire du projet de CHU sur l’île de Nantes, la candidate écologiste s’assoit tranquillement sur la santé des Nantais et sur la suppression annoncée de 350 lits et de 800 emplois.

Enfin, redisant son désaccord sur un nouveau franchissement de Loire, la candidate écologiste n’a pas hésité à franchir le Rubicond d’une alliance hasardeuse avec la maire sortante, après avoir clamé à qui voulait l’entendre qu’elle était allée au bout de ce qu’elle pouvait faire avec les socialistes.

En échange de ces courageux renoncements, la candidate écolo a obtenu 20 places (d’élus) dans une possible future majorité et la suppression d’à peu près autant de places (de parking) dans Nantes. Sans oublier un potentiel rôle de 2ème adjointe en charge de l’alimentation... et de la petite cuisine politique ?

De son côté, la maire sortante a fait le choix de s’allier avec la seule candidate qui refuse d’augmenter le nombre de policiers municipaux à Nantes, puisque niveau sécurité, tout va bien à Nantes pour les oiseaux politiques nichés bien plus haut que les préoccupations des Nantais.

« Les Verts et le PS ne sont d’accord ni sur le CHU, ni sur l’Arbre aux Hérons, ni sur le franchissement, ni sur la police municipale. En d’autres termes, ils ne sont d’accord ni sur la santé, ni sur la culture, ni sur les déplacements, ni sur la sécurité. » résume Laurence Garnier.

Les Nantais qui aiment leur ville et qui ont voté le 15 mars dernier pour un projet savent désormais à quoi s’en tenir. Les petits arrangements politiciens auront eu raison du combat politique et de la cohérence des projets.

Le 28 juin, stop ou encore ?

Contact presse contact@laurencegarnier.com -

Marc Reneaume, Directeur de campagne
- 06 23 46 47 14