UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Stéphan BEAUGE

Actualités

Communiqué de Stéphan BEAUGE

CHANGEMENT DES HORAIRES DE CARS SCOLAIRES : LA MAJORITE SOCIALISTE DOIT REVOIR SA COPIE

Pour répondre à la réforme des rythmes scolaires, le Conseil général a décidé d’adapter son dispositif de ramassage scolaire par car en fixant un cadre valable pour tous les établissements, publics et privés, et pour toutes les communes.

Ainsi, l’arrivée des écoliers est prévue entre 8h45 et 9h et le départ entre 16h15 et 16h30. L’arrivée pour les collégiens aura lieu de 8h à 8h15 et le départ de 17h à 17h15. Un ramassage supplémentaire est prévu le mercredi matin avec une desserte des collèges à 11h15 et des écoles à 12h15.

Stéphan BEAUGE, Conseiller général de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu constate chaque jour un peu plus les inquiétudes des parents, enseignants, élèves, assistantes maternelles…

Les horaires fixés par le Conseil général sans discussion, ni concertation avec les principaux intéressés posent de réels problèmes.

Dès l’annonce de cette réforme par le Ministre de l’Éducation Nationale, Stéphan BEAUGE a rappelé que l’enjeu allait bien au delà de cette simple question. Pour lui, une vraie réforme nécessite de modifier les rythmes tout au long de l’année et donc de s’attaquer aux vacances scolaires, de revoir la formation des enseignants et de revoir le contenu des programmes pour se concentrer sur les fondamentaux (lire, écrire, compter).

Aussi, Stéphan BEAUGE a interpellé à plusieurs reprises le Président du Conseil général, ainsi que Jean-Yves PLOTEAU, Vice-président en charge des Mobilités, en demandant le maintien de l’organisation actuelle des transports scolaires ou son adaptation au Projet Éducatif Territorial des communes en particulier à Saint-Philbert. Il réitère aujourd’hui avec force cette demande.

Il s’étonne de la réaction de la députée PS de Saint-Philbert qui est parfaitement informée des changements des horaires de cars scolaires depuis février 2013 et qui feint de l’ignorer pour des raisons électorales.

La majorité socialiste du Conseil général doit revoir sa copie.

Stéphan BEAUGE, Conseiller Général du canton de St-Philbert-de-Grand-Lieu