UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Matthieu ANNEREAU, St Herblain

Actualités

Communiqué de Matthieu ANNEREAU, St Herblain

Le transfert du CHU remet en cause l’efficience des soins

Matthieu ANNEREAU s’inquiète du transfert du CHU sur l’île de Nantes et du projet dans son ensemble. Il critique la décision de voir disparaitre l’hôpital Laënnec et l’institut de cancérologie de l’Ouest René-Gauducheau (Ico). Il a été investi 40 millions d’euros il y a trois ans pour agrandir le plateau technique et on leur demande désormais de déménager. Cette décision coûterait une fortune.

Il s’interroge : pourquoi ne pas faire comme les autres grandes villes et vouloir à tout prix croire que centralisation rime avec efficacité ? À Bordeaux, par exemple, chaque pôle historique spécialisé est présent autour du centre de la ville. Chaque unité médicale a évolué en fonction de sa spécialité et le résultat est plutôt probant.

La centralisation s’entend pour la partie administrative, mais ne se justifie pas pour celle plus médicale. Le regroupement de chaque spécificité augmente le risque de maladies nosocomiales et les risques d’infections en tout genre. Si nous mélangeons tous les pôles, cela va augmenter inéluctablement les coûts de fonctionnements.

In fine, je souhaite faire entendre un argument que nombre des réactions n’ont pas évoqué : c’est le manque d’efficience de ce type de décision et le risque que l’on fait porter sur la santé et le porte-monnaie des herblinois et des nantais.

Sur ce thème, il préfère penser au devenir et à la santé des administrés. Cet ensemble va coûter non seulement en deniers, mais en inefficacité, en manque de rapidité et surtout en baisse de qualité de soins.

Il en appelle à la raison et à la concertation face à un projet précipité et qui ne répond qu’à une seule vision de l’autorité politique et médicale. De même, il demande une véritable lisibilité sur les coûts prévisionnels de ce projet.

Matthieu ANNEREAU, Président d’Handipop 44 et tête de liste UMP aux municipales 2014 à Saint Herblain