UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Laurence Garnier

Actualités

Communiqué de Laurence Garnier

Montpellier préférée à Nantes pour l’accueil de l’Euro 2015 de basket

Suite au choix de la Fédération internationale de basket hier, qui a préféré Montpellier à Nantes pour l’accueil du premier tour de l’Euro 2015, Laurence GARNIER et les élus du Groupe Union de la droite et du centre de la Ville de Nantes demandent au Maire de Nantes un « Grenelle du Sport » pour l’agglomération nantaise.

La FIBA (Fédération internationale de basket) Europe a annoncé hier que la France serait coorganisatrice de l’Eurobasket en septembre 2015 aux côtés de l’Allemagne, la Croatie et la Lettonie. Les deux sites français retenus sont l’Arena de Montpellier pour le premier tour et le stade Pierre-Mauroy de Lille pour la phase finale.

Nous tenons bien sûr à féliciter ces deux villes, qui ont investi durablement dans le sport de haut niveau. La déception n’en est pas moins importante pour la ville de Nantes puisque la Halle XXL de la Beaujoire, également positionnée pour héberger le premier tour, a été écartée par les instances internationales. Pour des raisons techniques, la FIBA a en effet estimé que cet équipement n’était pas adapté pour accueillir des matchs de basket de haut niveau.

Les enjeux du sport de haut niveau sont pourtant incontournables pour faire de Nantes une capitale européenne dans les années à venir. Au-delà de l’accueil d’événements sportifs appréciés par de nombreux Nantais, c’est bien l’attractivité et la visibilité de notre ville au niveau européen qui sont en jeu. L’arrivée à Nantes de jeunes sportifs talentueux constitue un réel atout pour notre ville. Les retombées économiques de l’accueil de ces événements sur l’hôtellerie et le commerce doivent également être considérées.

Afin de faire face à ces différents enjeux, nous renouvelons notre proposition d’organiser à Nantes un « Grenelle du Sport » afin d’établir un plan à 15 ans des investissements nécessaires, et d’anticiper les politiques publiques à mettre en œuvre pour faire de Nantes une capitale européenne du sport de haut niveau. Cela nécessite évidemment que soit définie une stratégie d’accueil des événements sportifs d’envergure européenne et internationale dans les différentes disciplines et ce aussi bien pour le sport masculin que féminin.

Laurence GARNIER et les élus du Groupe Union de la droite et du centre de la Ville de Nantes