UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Laurence Garnier et le groupe d’opposition de Nantes

Actualités

Communiqué de Laurence Garnier et le groupe d’opposition de Nantes

Les élus de la droite et du centre gagnent en justice contre Nantes Métropole

C’est la 2ème fois en un mois, que le Tribunal Administratif condamne une décision prise par Nantes Métropole. « La majorité de cette ville, au pouvoir depuis des années, n’est pas au dessus des lois » commente Laurence Garnier, lors de la conférence de presse du 14 mars 2018.

L’action en justice a été menée par Blandine Krysmann, élue métropolitaine et municipale, soutenue par les élus nantais de la droite et du centre et par de nombreux Nantais sensibles à cette cause. Au nom de tous les Nantais, nous les remercions.

Retour sur cette affaire : Décembre 2015 : des affichettes sur les quais du tram préviennent de la suppression de la vente des carnets de tickets à tarifs réduits. Les élus de l’opposition alertent la majorité sur cette discrimination des personnes les plus fragiles et isolées. La métropole refuse d’enjoindre la SEMITAN à rétablir la commercialisation de ces titres de transport. Elle argumente que le tarif réduit est accessible au moyen de la carte LiberTan et de la formule sur mesure.

Juin 2016 : Blandine Krysman, soutenue par Laurence Garnier et l’ensemble des élus de l’opposition, entame une action en justice.

Mars 2018 : jugement du Tribunal Adminsitratif qui reconnait la décision de Nantes Métropole illégale.

Nous demandons à Nantes Métropole de rétablir le ticket à tarif réduit et de réparer ainsi cette rupture d’égalité. L’isolement des personnes les plus fragiles est manifestement plus au coeur de nos préoccupations que de celles de la présidente de Nantes Métropole.

https://www.20minutes.fr/societe/22...