UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Laurence Garnier

Actualités

Communiqué de Laurence Garnier

On prend les mêmes et on recommence

Après les promesses de campagne, le retour à la réalité est brutal pour les Nantais et pour les habitants de notre Métropole :

1. Alors que la candidate s’engageait à ouvrir les instances métropolitaines pour en faire une instance de décision partagée, la Présidente refuse que les Maires de la minorité, pourtant élus sur leurs communes, aient accès à des postes dans l’exécutif métropolitain. N’étant pas de la sensibilité politique de la présidente, ils sont donc considérés comme incapables d’avoir de bonnes idées pour faire avancer notre territoire.

2. Alors que la candidate voulait faire de notre territoire la première ville non sexiste de France : aucune femme dans les 5 premiers Vice-Président, 2 seulement dans les 10 premiers et 5 femmes seulement sur les 20 vice-présidences.

3. Alors que 6 élus supplémentaires issus de la commune de Nantes siègent dans le bureau métropolitain, la présidente n’a souhaité proposer aucun de ces sièges supplémentaires à un représentant de la minorité.

4. La ville de Nantes surreprésentée avec 11 Vice-Présidents sur les 20, et seulement 9 communes et 7 maires.

Plus aucune métropole n’est gouvernée comme cela en 2020. Le niveau d’abstention récente n’aura décidément pas su faire évoluer la gouvernance de la Présidente de la métropole.

Jeune Maire et vieille gouvernance s’installent pour 6 ans de plus dans le paysage métropolitain : pas de parité, pas de représentation des territoires, pas de diversité dans les sensibilités.