UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Laurence Garnier

Actualités

Communiqué de Laurence Garnier

COMMUNIQUE DE PRESSE

Elections municipales : choisissez le Maire qui protégera les Nantais

Ne nous y trompons pas, en matière d’insécurité, la crise sanitaire n’a été qu’une parenthèse pour la plupart des Nantais.

J’en veux pour preuve l’actualité de la seule journée de dimanche 21 juin 2020 :

- énième fusillade et balles perdues à Malakoff près du terrain de jeu où les enfants jouaient ;

- 5 policiers blessés alors que le rassemblement « festif » était interdit ;

- 3 femmes agressées par un groupe ainsi que les jeunes ayant voulu les protéger.

Et je ne reviens pas sur les policiers agressés fin mai, sur les rodéos qui n’ont jamais cessé, sur les occupations de halls d’immeubles, les vols à l’arrachée, etc. En 2019, il y a eu plus de fusillades à Nantes qu’à Marseille. Pas une journée sans que les journaux locaux et nationaux ne se fassent l’écho de cette triste réalité : Nantes, ville paisible il y a encore quelques années, a rejoint le triste hit parade des villes dangereuses. « C’est l’échec du mandat de Johanna Rolland, qui a renoncé à protéger les Nantais », analyse Laurence Garnier.

- La sortie du confinement est difficile pour les Nantais ; l’insécurité s’aggrave à Nantes et rien n’est fait pour s’attaquer au mal à la racine :

- ghettoïsation de certains quartiers qui concentrent plus de 65% de logements sociaux ;

- indulgence coupable envers les groupuscules extrémistes qui ont fait de Nantes leur défouloir à chaque manifestation, laissant notre centre-ville dévasté et ses commerçants abandonnés ;

- refus idéologique de renforcer réellement la Police municipale ;

- refus pendant des années d’installer des caméras de vidéoprotection.

En découvrant les mesures de dernière minute concoctées par Johanna Rolland, on aurait pu croire qu’elle avait fini par réaliser que l’insécurité était un vrai problème. Il n’en est rien. L’alliance cynique avec Julie Laernoes c’est le retour garanti de l’immobilisme. Rappelons que la candidate écologiste souhaite garantir la sécurité des Nantais en proposant des médiateurs de rue ou des gardiens d’immeubles et en refusant la vidéoprotection, l’armement des policiers municipaux qui font pourtant face à des armes de guerre… Bref, des choix de Bisounours. Que ce soit dit : avec l’équipe actuelle, RIEN ne sera fait pour votre sécurité.

« La situation telle qu’elle est aujourd’hui pour les Nantais : c’est plus d’insécurité et encore moins de volonté politique pour y faire face. C’est plus de problèmes et moins de solutions », résume Laurence Garnier.

« J’ai fait de la sécurité le préalable de mon projet pour Nantes : sans sécurité, pas de liberté, sans sécurité pas d’éducation, sans sécurité, pas de culture », rappelle Laurence Garnier. Trop de Nantais sont otages des délinquants, voient leur vie dégradée par les incivilités à répétition.

Notre approche est globale et s’appuiera pour être efficace sur : l’éducation, la prévention, les sanctions et les moyens.

Une autre ville est possible, plus sûre :


- qui réaffirme l’autorité, les règles pour tous, le savoir-vivre ;


- qui mène une politique courageuse de responsabilisation des parents, pour lutter contre l’absentéisme scolaire ;


- qui fasse changer les délinquants les plus jeunes en leur faisant réparer ce qu’ils cassent, nettoyer ce qu’ils salissent (Travaux d’intérêt général, travail non rémunéré) ;


- qui soulage la Justice en instaurant un Jury du Rappel à l’ordre pour traiter les incivilités qui polluent le quotidien des Nantais.

Un véritable partenariat avec l’Etat est possible :


- en doublant les effectifs de la Police municipale et en leur permettant de travailler 24H/24, nous soulagerons la Police nationale qui pourra se concentrer sur la lutte contre les trafics qui gangrènent notre ville ;


- en l’armant, nous protégerons les agents municipaux et les Nantais.


- Les antennes de la Police municipale dans chaque quartier, sous le regard de nos 11 Maires de quartier, seront le gage d’une présence quotidienne des forces de l’ordre dans nos rues, proche des gens.

Le 28 juin, faites le choix d’une équipe qui rétablira la sécurité à Nantes. Votre sécurité, on va s’en occuper.

Contact presse contact@laurencegarnier.com