UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Laurence Garnier

Actualités

Communiqué de Laurence Garnier

Propreté : Aller plus loin pour que les Nantais retrouvent la ville propre à laquelle ils aspirent

Notre groupe interpelle depuis longtemps la majorité de notre ville sur cette thématique qui touche directement la qualité de vie de nos concitoyens.

Ainsi les annonces faites par l’équipe municipale vont dans le bon sens et notre groupe sera particulièrement attentif à ce que la mise en place de la Brigade verte donne des résultats concrets et tangibles pour une ville plus propre, plus agréable à vivre et à visiter.

Pour aller encore plus loin, notre groupe rappelle ses propositions pour offrir aux Nantais, la ville propre à laquelle ils aspirent. Nous invitons la majorité en place à œuvrer pour l’intérêt général et à être à l’écoute de nos propositions.

Concrètes, pragmatiques, simples à mettre en œuvre, elles pourraient améliorer rapidement la propreté de notre ville

Lutter contre l’amoncellement des déchets. Pour tous les quartiers, installer des puces électroniques dans les bennes des éco-points pour un enlèvement avant qu’elles ne débordent.

Lutter contre les mégots de cigarettes. Mettre en place sur l’espace public des poubelles dotées de cendriers, notamment aux abords des abribus. Déployer à plus grande échelle les cendriers sondeurs dans les endroits de forte fréquentation. Renforcer les partenariats avec les commerçants et entreprises pour l’installation de cendriers à proximité de leurs locaux.

Lutter contre les crachats. Elargir la contravention de 68€ à tout crachat dans l’espace public (voierie, murs ou espaces verts) pour des raisons évidentes d’hygiène et de dégradation de l’espace public, comme c’est fait à Cannes et à Mulhouse.

Lutter contre les dépôts sauvages. Installer des caméras de vidéo-protection aux abords des sites sensibles recensés pour faciliter le travail de la brigade verte.

Renforcer la brigade anti-tags. Plus les tags illicites sur les bâtiments publics et privés sont enlevés rapidement plus leurs auteurs sont dissuadés de recommencer. La brigade anti-tags doit être mobilisée pour agir le plus vite possible.

Laurence Garnier et les élus de la Droite et du Centre