UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de Gatien MEUNIER et le groupe Démocratie 44

Actualités

Communiqué de Gatien MEUNIER et le groupe Démocratie 44

La Gauche départementale

change les règles pour conserver une Présidence

Les Conseillers Départementaux de Loire Atlantique procédaient jeudi 11 juin 2015 à l’installation des 5 commissions organiques de la collectivité.

Pour cette 1ère séance, chaque Commission était présidée par le doyen d’âge. Celui-ci devait recueillir les candidatures au poste de Président de la Commission et faire procéder au vote.

La Commission Équilibre Territorial est composée de 13 membres, auxquels s’ajoute le Président du Conseil Départemental, membre de droit de toutes les commissions.

Il est de tradition que le Président de la collectivité soit membre de droit, mais il ne siège jamais dans ces dernières ; sauf jeudi. En effet, Philippe GROSVALET s’est fait excuser pour 4 Commissions, mais a tenu à être présent à la Commission Équilibre territorial.

Pour une simple et bonne raison : le Groupe Démocratie 44 dispose de 7 sièges contre 6 pour le Groupe Socialiste.

Naturellement, le Groupe Démocratie 44 a présenté la candidature d’Agnès PARAGOT, Conseillère Départementale du canton de Vertou face au candidat socialiste Jean CHARRIER, élu du canton de Machecoul.

Chaque candidat ayant obtenu 7 voix, Philippe GROSVALET, passablement énervé, a ajourné la réunion de la Commission, indiqué qu’il ferait modifier le règlement intérieur du Conseil Départemental pour permettre au candidat socialiste d’être élu à la tête de cette Commission.

Cette situation démontre le poids et la représentativité des élus Démocratie 44 dans la nouvelle Assemblée départementale.

Le comportement de Philippe GROSVALET démontre l’absence totale d’ouverture de la Gauche qui aurait pu, comme cela se fait dans la plupart des institutions (de l’Assemblée nationale aux mairies importantes telle que la ville de Nantes) confier une Présidence de commission à la minorité.

Plus attachés au fait de peser sur les décisions qu’aux présidences, les élus Démocratie 44 ont bien l’intention de tout faire pour que le projet qu’ils ont défendu pendant la campagne, et qui a recueilli davantage de voix que le projet socialiste, soit appliqué.

Les élus Démocratie 44 dénoncent la fébrilité de la Gauche départementale ainsi que ses méthodes pour s’assurer le pouvoir.

Gatien MEUNIER et le groupe Démocratie 44 au Conseil Départemental