UMP 44

ACCUEIL > Communiqué de François PINTE

Actualités

Communiqué de François PINTE

Congrès de la Ligue des Droits de l’homme en Région:La double faute de Christophe Clergeau !

Lors du congrès Natinal de la Ligue des Droits de l’Homme, Christophe CLERGEAU s’en est pris violemment à la droite régionale, accusant notamment le mouvement Sens Commun d’être « anti-républicain » et même « contre révolutionnaire ».

Ces propos sont absurdes et pitoyables. Mais ils ont au moins le mérite de montrer le vrai visage de Chritophe Clergeau, celui du sectarisme. Car le candidat socialiste se targue d’être un homme ouvert et tolérant mais il n’hésite pas à insulter et salir ceux qui ne pensent pas comme lui. La vérité, c’est que Christophe Clergeau est à l’image des socialistes aujourd’hui : dès qu’on émet la moindre critique à l’égard de la gauche, on est immédiatement taxé d’être « anti-républicain » voire « xénophobe ». On l’a vu sur la réforme du collège.

Les fatwas de M. Clergeau ne nous impressionnent pas. En revanche, elles ont choqué beaucoup de ligériens. Car les élections n’excusent pas tout. On peut avoir des désaccords et même des débats vifs, mais le mépris et l’anathème ne sont pas acceptables. Il va falloir que l’héritier désigné de Jacques Auxiette accepte les règles du débat démocratique, et d’abord celle du respect.

Par ailleurs, il est choquant que M. Clergeau tienne des propos à visée clairement électorale, dans un congrès de la Ligue des Droits de l’Homme co-financé par le Conseil régional et en tant que 1er Vice-président de la Région ! Ce mélange des genres ne peut plus durer : cela fait des mois que le candidat socialiste flirte avec la ligne jaune, il vient de la franchir nettement en transformant le congrès de la LDH en meeting politique. Je demande donc que ce congrès soit intégré dans les dépenses de campagne du candidat Clergeau.

François PINTE. Directeur de campagne de Bruno Retailleau