UMP 44

ACCUEIL > Communiqué d’Alain HUNAULT

Actualités

Communiqué d’Alain HUNAULT

Etant attaqué personnellement par le groupe des Elus de la majorité du Conseil Départemental, permettez-moi de m’interroger sur ce qui me vaut cette réaction disproportionnée à la suite de la conférence de presse de Catherine CIRON et Bernard DOUAUD qui, en tant que nouveaux élus au sein du Conseil Départemental, ont attiré l’attention sur quelques dossiers prioritaires de notre territoire tout en prenant soin de souligner l’action du Département concernant notamment la restauration du château.

Cette démarche démocratique et respectueuse des citoyens qui les ont élus ne justifie en rien ces propos agressifs et méprisants.

Personne ne conteste les 15 millions d’euros consacrés par le Département aux infrastructures routières du castelbriantais sur les 10 dernières années, mais il est utile de préciser que cette somme ne représente que 3 % du budget total des infrastructures routières du Département alors que notre réseau en représente 11 %.

Nous ne pouvons accepter que la création d’une voie rapide sur la D771, réclamée par l’ensemble des forces vives du territoire, soit indéfiniment reportée.

Non, la croissance ne repose pas uniquement sur des « projets culturels de territoire » qui créent des emplois aidés, financés par les collectivités locales et donc par les impôts.

Avec la création et l’animation de la Médiathèque intercommunale, de son réseau de bibliothèques ainsi que du Conservatoire de Musique, de Danse et d’Art Dramatique, la Communauté de Communes n’a pas de leçon à recevoir en matière de politique culturelle.

La croissance s’appuie sur les entreprises (et nous en avons de très performantes), qui ont besoin de ce désenclavement car Châteaubriant est plus éloignée de Nantes qu’Ancenis ou Nozay.

Concernant la baisse des impôts locaux à Châteaubriant, affirmer que c’est un choix fait « juste avant les municipales » est au mieux un manque total d’information, au pire un mensonge délibéré. Les castelbriantais savent bien eux, que c’est une politique constante que nous conduisons depuis 2001 tant pour les ménages que pour les entreprises.

Nous savons que ce choix de réduire l’impôt n’a pas été celui du Département qui a fait croître les prélèvements de manière exponentielle sur la même période. C’est peut-être aussi ce que les citoyens vous ont reproché dans les urnes.

En conclusion, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir accepter l’expression démocratique et légitime des élus de l’opposition et de ne pas masquer une majorité très fragile par une agressivité arrogante qui ne servira en rien les desseins des territoires.

Alain HUNAULT, Maire de Chateaubriant