UMP 44

ACCUEIL > COMMUNIQUE DES JEUNES REPUBLICAINS 44

Actualités

COMMUNIQUE DES JEUNES REPUBLICAINS 44

LES JEUNES RÉPUBLICAINS DE LA LOIRE-ATLANTIQUE CONDAMNENT LES BLOCAGES DES LYCÉES ET LES AFFRONTEMENTS EN MARGE DES MANIFESTATIONS CONTRE LE PROJET DE LOI TRAVAIL

Plusieurs établissements ont été le théâtre aujourd’hui de blocages, d’affrontements, de bagarres et d’actes de vandalisme. Au lycée Monge à Nantes, les cours ont été suspendus, des poubelles ont été brûlées et une voiture renversée. Au lycée Jules Verne à Nantes, des élèves se sont battus entre ceux qui bloquaient et ceux qui souhaitaient se rendre à leurs cours.

Lors de la manifestation dans Nantes, des poubelles ont été brûlées et une voiture de police endommagée.

MANIFESTER, CE N’EST PAS PRENDRE LES PERSONNES EN OTAGE

Les Jeunes Républicains de la Loire-Atlantique rappellent que le droit de manifester est un droit fondamental reconnu et protégé par notre État de droit, mais qu’il n’est en aucun cas un droit à imposer ses idées aux autres. Il est donc totalement inadmissible que des lycéens ou étudiants n’aient pas pu se rendre à leurs cours aujourd’hui.

Une telle violation de la liberté de l’enseignement et de la liberté d’aller-et-venir est inacceptable.

Les Français n’ont pas à être pris en otage par une minorité violente, encouragée par des organisations d’extrême-gauche.

L’ÉTAT DOIT ASSURER L’ORDRE ET LE RESPECT DES DROITS ET LIBERTÉS DE TOUS

Les Jeunes Républicains de la Loire-Atlantique exigent que le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté les agissements et manipulations des organisations gauchistes et poursuivent les auteurs de ces heurts.

L’État doit prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre aux lycéens et étudiants d’aller en cours en toute sécurité.