UMP 44

ACCUEIL > ADSL :« Le Haut débit favorisé pour qui ? ».

Actualités

ADSL :« Le Haut débit favorisé pour qui ? ».

Philippe BOËNNEC, Député Maire de Pornic, est très mécontent des mesures prises pour résoudre le problème de couverture ADSL sur le Pays de Retz : « C’est un dossier capital de l’aménagement de notre territoire et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Conseil Général de Loire-Atlantique ne fait pas œuvre de solidarité »

Aujourd’hui, la Loire-Atlantique possède le taux de dégroupage le plus faible de notre région. La fracture numérique est réelle : l’agglomération nantaise est totalement couverte, alors que les territoires ruraux sont partiellement sous-équipés. « Moi-même, je ne peux pas accéder au haut débit », précise le Député Maire de Pornic. Dans la politique menée par le département, seuls 4 sites pilotes sortent de l’ombre.

Le Parlementaire déplore que le département de la Loire-Atlantique soit le seul département de France à ne pas avoir pris cette compétence volontariste. Ce manque d’engagement est d’autant plus exaspérant, quand on constate les sommes énormes dépensées par le Conseil Général pour publier des documents pleurnichards et électoralistes contre le Gouvernement. Quand on constate les dépenses pharaoniques consacrées aux fêtes de l’Estuaire. Quand on imagine la somme qui va être consacrée au déménagement de l’aéroport du sud Loire vers le Nord (naturellement, ce dossier a un pertinence, mais il doit s’accompagner d’études complémentaires sur les liaisons routières et ferroviaires et combler les insuffisances d’équipements en termes d’autoroutes de l’information)

Le Conseil général de Loire-Atlantique est très métropolitain, alors que sa mission première est justement de corriger les déséquilibres d’aménagement du territoire. « Loire-Atlantique : département solidaire » ? Les paroles n’engagent que ceux qui les écoutent. Je veux des actes !