UMP 44

ACCUEIL > 23 Avril 2009 : Réaction d’Elisabeth Morin-Chartier au sujet de l’enquête sur l’activité des Députés au Parlement européen

Actualités

23 Avril 2009 : Réaction d’Elisabeth Morin-Chartier au sujet de l’enquête sur l’activité des Députés au Parlement européen

C’est avec surprise que j’ai pris connaissance de l’enquête privée sur l’activité des parlementaires européens, et plus particulièrement des performances me concernant.

Les commentaires peu flatteurs au sujet de mon activité parlementaire m’attristent personnellement et sont de nature à choquer les électeurs que je représente. Voilà pourquoi il me tient à cœur de prendre position et de rectifier les informations inexactes me concernant.

• Mes performances selon cette enquête s’expliquent par la durée limitée de mon mandat européen que j’ai repris le 24 mai 2007, à la suite de la nomination de Madame Roselyne Bachelot-Narquin comme Ministre du gouvernement.

Ne prenant en compte que des critères purement quantitatifs, l’enquête fait surtout abstraction de la durée du mandat exercée. Voilà pourquoi tous les Députés au Parlement européen qui ont exercé un mandat partiel au cours de la législature sont injustement pénalisés et se retrouvent en queue de classement.

• Par ailleurs la méthodologie de l’enquête m’apparaît des plus contestables. Outre le recours à des critères purement quantitatifs, cette méthodologie omet une partie essentielle du travail d’un Député au Parlement européen. Il en va ainsi de la fonction de rapporteur fictif, qui consiste à définir la position du groupe politique auquel le Député appartient pour une directive, un règlement ou un rapport donné. Ce travail "invisible" est pourtant un rouage essentiel du travail parlementaire.

En 18 mois de mandat dans ma commission parlementaire, j’ai été nommée :

- rapporteure fictif pour le groupe politique PPE-DE sur :
• les lignes directrices de l’emploi,
• le travail intérimaire,
• l’assurance qualité dans la formation professionnelle ;
- et rapporteure pour avis en 2009 sur :
• le plan européen pour la relance économique.

• En ce qui concerne mes présences en séance plénière et en commission parlementaire les chiffres exacts sont les suivants :
• 87 % de participation aux séances plénières, et
• 73 % de participation aux votes en commission parlementaire et 29 présences sur 39 aux réunions de cette même commission.

De façon générale, un certain nombre de mes collègues qui effectuent un travail politique assidu et soutenu au sein du groupe parlementaire ou de négociation avec les autres groupes ne sont pas reconnus à leur juste valeur.

Tout en reconnaissant le droit d’être jugée, voire critiquée pour mon travail de Députée au Parlement européen, je souhaiterais néanmoins que des critères plus objectifs d’évaluation soient mis en place. La démocratie parlementaire tant au niveau européen que national n’a rien à gagner de jugements hâtifs et partiels. Plus que jamais, je suis consciente des responsabilités qui m’incombent.

Elisabeth MORIN-CHARTIER, Députée au Parlement Européen

Pour toute information :
Élisabeth Morin-Chartier, Députée au Parlement européen - Tél. : + 33 (0)3 881 77 630
Service de Presse PPE-DE, Marion Jeanne- Tél : + 32 479 84 02 93
Le site d’Elisabeth Morin-Chartier : http://www.elisabethmorin-chartier.eu
Le site des Députés européens UMP : http://www.umpeurope.eu