UMP 44

ACCUEIL > 19 Juin 2009 : GRENELLE DE LA MER, un défi sans précédent pour « L’archipel France »

Actualités

19 Juin 2009 : GRENELLE DE LA MER, un défi sans précédent pour « L’archipel France »

La France est le 2ème pays maritime du monde avec près de 18.000 kilomètres de côtes et possède environ 20% des atolls.
Le secteur maritime représente en France plus de 600.000 emplois directs et indirects.

La mer recouvre 72% du globe, enjeu d’avenir et de connaissance. C’est pourquoi Jean-Louis BORLOO a décidé de lancer le Grenelle de la Mer réunissant autour d’une même table experts, représentants des syndicats, du patronat, de l’Etat et des associations et ONG environnementales.
Les quatre groupes ont travaillé sur l’élaboration de propositions traitant des grands enjeux liés à la Mer et au Littoral, à la préservation des milieux et à l’exploitation durable de ses ressources.

Le quatrième groupe dont fait partie le Député Philippe BOENNEC a réfléchi à l’instauration d’une nouvelle gouvernance aux niveaux national et international, pour répondre aux enjeux actuels et futurs de la Mer et du Littoral.
Parmi les premières propositions figurent le concept d’« Archipel France » qui place la Mer et les régions d’Outre-mer au centre du développement social, économique, politique et culturel de la France. _ En sa qualité d’élu du littoral, Philippe BOENNEC se réjouit qu’un véritable dialogue ait pu être engagé. Nous avons également proposé de décliner localement le Conseil National de la Mer et du Littoral, se félicite le Parlementaire.
Ce lieu de veille, d’échanges et de propositions prendra en compte les aspirations de l’ensemble des acteurs locaux et contribuera à la cohérence des actions publiques menées sur le littoral.
Parmi ses membres : l’Etat, les élus, les ONG, les syndicats salariés, les syndicats employeurs ont réfléchi dans une ambiance constructive.

Les quatre groupes ont rendu leur rapport le 9 juin dernier à Jean-Louis Borloo, marquant ainsi le lancement de la deuxième étape du Grenelle de la Mer : celle de la consultation publique.
18 Grenelles de la mer « décentralisés » auront lieu en France dont un à Pornic, le 22 juin prochain au cours duquel le Député Maire présidera le groupe 4.

« Forte d’un espace maritime qui s’étend sur l’ensemble des océans du globe, la France se doit de prendre ses responsabilités et d’être exemplaire » précise le Parlementaire. Et d’ajouter : « L’objectif du Grenelle de la Mer ne peut se limiter à la recherche d’une opportunité de développement économique sur le court terme. Il doit poser les bases d’une approche protectrice de la gestion des ressources marines » conclut Philippe BOENNEC.