UMP 44

ACCUEIL > 13 Mars 2009 : une véritable ovation pour Roselyne BACHELOT à CARQUEFOU

Actualités

13 Mars 2009 : une véritable ovation pour Roselyne BACHELOT à CARQUEFOU

La Ministre de la Santé et des Sports, Roselyne BACHELOT-NARQUIN est venue à CARQUEFOU pour présenter sa candidature aux militants à la veille de l’annonce, faute de suspense, de sa présence comme chef de file dans les Pays de la Loire aux élections régionales de 2010.

Dès son arrivée, la Ministre a été ovationnée par plus de 500 personnes ainsi que par les élus UMP présents : les parlementaires, les Maires, les conseillers régionaux et généraux…

Claude GUILLET, Maire DVD de CARQUEFOU, a exprimé son honneur de recevoir Mme BACHELOT qui avait elle-même invitée l’équipe de l’USJA Football lors de son passage à l’émission de Michel DRUCKER.
Il a également rappelé que le Conseil Régional devait soutenir plus massivement le développement des transports en commun et l’implantation de lycée, deux dossiers majeurs pour l’Est de l’agglomération nantaise.

Le Président UMP 44, François PINTE a pour sa part fait les éloges de Mme la Ministre en qualité d’élue angevine et d’ancienne Vice Présidente du Conseil Régional. Elle a toujours su défendre les valeurs de notre région : un développement économique diversifié tout en protégeant notre patrimoine environnemental (elle a inscrit la Loire dans le Patrimoine Mondial de l’humanité), une gestion rigoureuse des deniers publics…

Avant un échange avec la salle, Roselyne BACHELOT a souhaité rappeler les avancés de son projet de loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » : développer les hôpitaux de proximité et la territorialisation des équipements de santé, mieux gérer le taux d’occupation des lits qui est le plus faible d’Europe, faire participer plus régulièrement les élus et les usagers à la gestion des hôpitaux…

Roselyne BACHELOT est ensuite revenue sur l’actualité du Conseil Régional et le manque d’ambition dans le projet de Jacques AUXIETTE. Il n’a pas d’influence politique suffisante pour peser notamment sur le débat du redécoupage régional. Il s’engage de façon idéologique dans des campagnes de communication à plus de 250 000 euros alors qu’il aurait pu investir dans notre économie locale…

Enfin, Roselyne BACHELOT a clôturé son discours en présentant les lignes directrices de son projet régional : => soutenir une agriculture durable sans opposer par exemple les viticulteurs avec les politiques énergétiques, => développer des villes durables et cohérentes, => soutenir la recherche, => maintenir le cadre de vie et préserver notre environnement…

Télécharger le communiqué de presse de la Fédération qui indique les coordonnées des bureaux de vote Internet :
PDF - 372.6 ko