UMP 44

ACCUEIL > 1 Octobre 2009 - Communiqué de Philippe BOENNEC

Actualités

1 Octobre 2009 - Communiqué de Philippe BOENNEC

Philippe BOENNEC « Dans le projet de loi, il n’est pas question de privatiser La Poste ! »

Dans le projet de loi, il n’est pas question de privatiser La Poste.

La modernisation de La Poste, pour qu’elle puisse faire face à la concurrence est nécessaire maintenant, mais il n’est pas question de privatiser explique le Député de Loire-Atlantique. Pour continuer à se moderniser, la Poste a besoin d’investir massivement. Elle ne peut pas le faire seule car elle est déjà lourdement endettée (près de 6Mds €) ; l’utilisation de plus en plus importante des mails y est pour quelque chose. Conformément à la proposition du Chef de l’Etat, la Poste prendra la forme juridique d’une société anonyme tout en demeurant une entreprise publique. La totalité du capital social de la Poste sera ainsi détenue à 100% par l’Etat ou par des investisseurs publics. C’est parce que la Poste aura 2,7 Milliards € de financements complémentaires (1,5 Milliards par la Caisse des dépôts et consignation et 1,2 Milliards par l’Etat) qu’elle pourra continuer à assurer pour tous les français ses missions de service public.

Toutes les garanties seront apportées sur le maintien des missions de service public. Le statut des postiers restera le même, il n’y aura pas de fermeture de guichets dans les petites communes, le prix du timbre n’augmentera pas ! ajoute le Député.

Ce projet de loi a pour objectif de préparer La Poste à l’ouverture totale de son activité à la concurrence d’ici le 1er janvier 2011 en application de la 3è directive postale européenne. Il vise à faire de la Poste une des trois entreprises européennes dans son secteur.

Par cette loi, Philippe Boënnec veut défendre La Poste, les postiers et le service public.